Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 934 du 6/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Promotion de la destination Afrique : De nouveaux textes pour redynamiser le secteur privé
Publié le mardi 6 novembre 2012  |  Le Mandat


5
© Abidjan.net par Didier ASSOUMOU
5 ème Forum Africain du secteur privé: le ministre des affaires étrangères, Daniel Kablan Duncan à la cérémonie d`ouverture.
Lundi 05 novembre 2012. Abidjan. Le rôle du secteur privé dans la promotion de l `investissement et de l`agro industrie en Afrique au centre des reflexions pendant 4 jours entre les différentes délégations venus du monde entier.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La cinquième édition du Forum du secteur privé africain a ouvert ses portes, hier, lundi 05 novembre, à l’hôtel Ivoire. Cet évènement important est organisé par la Commission de l`Union Africaine (CUA) en partenariat avec la commission économique des Nations unies pour l`Afrique (CEA). Placé sous le thème «le rôle du secteur privé dans la promotion de l`investissement et de l`agro- industrie en Afrique», cette rencontre qui a enregistré la participation d’hommes d’affaires vise à promouvoir l’investissement sur le continent africain. Le ministre des Affaires étrangères, Daniel Kablan Duncan, représentant le président de la république de Côte d’Ivoire, a apporté la caution du gouvernement à ce forum. Le ministre des Affaires étrangère a exprimé sa satisfaction quant à la tenue de cette rencontre en Côte d’Ivoire, prouvant ainsi selon lui, que notre pays est redevenu fréquentable. Pour Daniel Kablan Duncan, le 5ème forum Africain du secteur privé doit pouvoir montrer au monde, une Afrique au travail qui a décidé de prendre son destin en main. Par ailleurs, il a déploré les entraves liées aux investissements dans le continent. C`est-à-dire le coût exorbitant des transactions, la corruption, le mauvais état des infrastructures routières, l’accès difficile aux crédits... Face à ces difficultés, le ministre a invité les agences à faciliter la tâche aux investisseurs. Avant d’appeler les participants à produire des décisions fortes durant ces quatre jours de travaux. Ce qui permettra le véritable décollage du secteur privé. Le ministre a, par ailleurs, salué les organisateurs de l’évènement avant de déclarer ouvert lesdits travaux. Quant au commissaire aux affaires économiques de l’UA, S.E.M Maxwell Mkwezalamba et le représentant de S.E.M Carlos Lopes, Secrétaire Exécutif de l‘UNECA, ils ont témoigné leur gratitude au pays hôte, tout en insistant sur le fait que ce forum doit pouvoir poser les bases d’une implication réelle du secteur privé dans le développement de l’Afrique. Des opérateurs de secteurs privés arabes et indiens prennent également part au dit forum. Ils ambitionnent instaurer une dynamique d’échanges et de partenariats entre les acteurs économiques des pays concernés mais aussi de constituer une plateforme de propositions à l’endroit des Institutions en charge des questions économiques pour l’Afrique.
BS

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment