Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2692 du 19/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Société

Région du Gontougo / Caravane Caritative de Children of Africa : Des dons d’une valeur de 200 millions offerts aux populations
Publié le lundi 19 novembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan


Santé
© Présidence par Zamblé
Santé : La Première Dame a présidé au lancement du Plan national 2012-2014 de l’élimination de la transmission mère-enfant du VIH
Mardi 13 novembre 2012. Abidjan, Espace CRRAE-UMOA. La Première Dame, Mme Dominique Ouattara préside la cérémonie de lancement du Plan National d’élimination de la Transmission Mère-Enfant du VIH


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Deuxième étape de la campagne de remise de dons aux populations du district du Zanzan, la fondation Children of Africa était samedi 17 novembre 2012, à Tanda, département de la région du Gontougo.

C’est avec les mains chargées comme à l’étape de Bouna, que la délégation de la Première dame, présidente fondatrice de Children of Africa s’est rendue à Tanda. «Je puis vous assurer que la Première dame sera très bientôt ici. En prélude à cette visite d’Etat, elle m’a chargée de vous apporter ces dons», a indiqué Mme Yao Patricia Sylvie, directrice de cabinet de Mme Dominique Ouattara. Ainsi, dans le souci d’améliorer la qualité de vie dans les écoles, la fondation Children Of Africa a fourni des vivres et non-vivres dont 10 tonnes de riz aux cantines scolaires du département de Tanda et des départements environnants. A cela, il faut ajouter du matériel scolaire aux Lycées et collèges de la région. L’autonomie financière de la femme étant un volet important des actions de la fondation, elle a doté les différentes associations féminines de décortiqueuses de riz, des broyeuses, des brouettes, des motopompes et divers matériels agricoles. L’objectif, dira Mme Yao Patricia Sylvie, c’est de permettre aux femmes d’améliorer la production des vivriers. Pour ce qui est de la question sanitaire, le CHR de Tanda a reçu une ambulance, du matériel médical. Mais reconnaît-elle, ces dons ne peuvent avoir un impact réel sur le niveau de vie des populations que dans un climat social apaisé. «La Première dame vous charge de prôner et renforcer la paix et la cohésion sociale autour de vous», a-t-elle lancé aux femmes de Tanda. Mme Timité Salimata, porte-parole des femmes de Tanda a traduit la gratitude des femmes à la Fondation Children Of Africa. Elle a aussi promis faire bon usage de ces dons surtout que «les ressources financières des femmes se font de plus en plus rares». A l’étape de Bondoukou, les dons de même nature d’une valeur de 100 millions de FCFA ont été faits. Pour clore cette tournée, Mme Yao Sylvie Patricia a annoncé un fond de 100 millions dans les prochains jours pour le financement des activités des femmes. Ce fond sera logé à la COOPEC. Un fond qui permettra d’instaurer une microfinance au profit des femmes.

Le ministre Adjoumani donne son avis et sonne la mobilisation
Donnant son avis sur ces dons d’une valeur totale de 100 millions de FCFA, le ministre de la Production animale et des Ressources halieutiques a indiqué être plus que surpris. «C’est moi qui suis comblé ce matin, avec à ma suite le président du conseil général, le maire et les députés. Parce que c’est nous qui avons dirigé la campagne du Président Alassane Ouattara dans cette région. Nous avons dit qu’Alassane Ouattara est la solution aux problèmes des populations du département de Tanda mais aussi de toute la région», a-t-il commenté. Pour le ministre qui fait office de vice-président du comité d’organisation, et Président de la commission chargé de la mobilisation de la visite du président de la République dans le district du Zanzan, «de mémoire d’homme, c’est la Première fois que Tanda et les agglomérations environnantes reçoivent un tel don. J’ai avec moi Dieu comme témoin mais les parents aussi. C’est vrai, il y a eu des dons mais moi-même j’ai l’impression de rêver. Ce qui me réjouit le plus, c’est que ce n’est même pas le Président mais sa femme», a-t-il ajouté. Avant de pronostiquer devant ses parents, que le Président au cours de sa visite fera plus : «Si le cochon a de la graisse, quelle quantité de graisses aura l’éléphant?». A l’étape de Bondoukou comme celle de Tanda, le ministre a demandé aux populations de sortir nombreux pour réserver un accueil chaleureux au couple présidentiel lors de la visite d’Etat dans le district du Zanzan.

K.Hyacinthe, envoyé spécial

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment