Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2692 du 19/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Société

Daloa / Me Kossougro aux femmes Agni et Baoulé : ‘‘Semez les grains de la paix et de la réconciliation partout en Côte d’Ivoire’’
Publié le lundi 19 novembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Les femmes Baoulé et Agni de la commune de Daloa unies au sein de l’association ‘’Anouanzè ‘’ont, le samedi 17 novembre 2012, assisté à l’investiture de leur présidente par Kossougro Séry, parrain de la cérémonie.

«Semez les grains de la paix et de la réconciliation partout en Côte d’Ivoire surtout à Daloa d’où cette réconciliation doit partir.», Tel a été le message fort, que Me Kossougro Séry Emile Christophe a prodigué à ses filleules de l’association ‘’ Anouanzé’’, lors de l’investiture de leur présidente. Dans sa lancée, le parrain a conseillé à ces femmes d’être des modèles pour Daloa et la nation. Aussi, leur a-t-il déclaré que cette investiture a été un long processus de deux ans d’organisation. C’est pourquoi, il s’est réjoui des efforts fournis par les femmes elles-mêmes pour leur association.


Quant à Mme N’Guessan épouse Yao Antoinette, présidente de l’association, elle a traduit toute la gratitude de ses membres au parrain pour les moyens mis à la disposition de ‘’ Anouanzé’’ qui veut dire ‘’entente et solidarité’’. Selon elle, cette association est un creuset de renforcement des liens entre les femmes Baoulé et Agni de la commune de Daloa dont 600 sont déjà inscrites comme membres. «M. le parrain nous nous tenons à votre disposition dès que besoin se fera sentir», a souligné la présidente, que celui-ci venait investir dans ses fonctions. Ouassolou Gnekpa, sous-préfet central de Daloa, représentant le préfet de région du Haut-Sassandra s’est dit heureux de voir une telle association être portée sur les fonts baptismaux avec le parrainage d’un homme de qualité comme Me Kossougro Sery dont la famille Houphouët-Boigny avait commis à la défense de ses intérêts. C’est Nanan Ahua Boni, chef central de tous les Baoulé de Daloa qui a fait la libation en demandant aux femmes de s’entendre. Pour atteindre cet objectif, il en a appelé aux mânes des ancêtres. Le mandat de la présidente est de 5 ans renouvelable 2 fois.

M.Ouattara, envoyé spécial

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment