Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2697 du 24/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Politique

Palais présidentiel / Alassane Ouattara face aux ambassadeurs : ‘‘J’ai chargé Duncan et Diby de procéder à un vaste mouvement diplomatique’’
Publié le samedi 24 novembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan


Audiences
© Présidence par DR
Audiences du chef de l`Etat: Alassane Ouattara a reçu les membres du corps diplomatique
Vendredi 23 novembre 2012. Abidjan. Palais présidentiel. Le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara reçoit les membres du corps diplomatique


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le président de la République a échangé hier vendredi 23 novembre à la Salle des Pas perdus du Palais présidentiel avec le corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire. A cette occasion, Alassane Ouattara a rassuré les ambassadeurs sur la volonté de la Côte d’Ivoire d’intensifier sa coopération avec l’extérieur.

Le président de la République a indiqué que sa rencontre avec le corps diplomatique s’inscrit dans la dynamique de l’ouverture de la Côte d’Ivoire à l’extérieur. Il a saisi l’occasion pour dresser le bilan dans le domaine de la sécurité, de la réconciliation et de la relance économique. Concernant le premier point, le chef de l’Etat a déclaré que la sécurité s’est améliorée avec la réunification de l’armée. «Au niveau de la sécurisation de nos frontières notamment les frontières est et ouest, les attaques sporadiques perpétrées ces derniers mois ont été vite repoussées par les forces républicaines de côte d’Ivoire. C’est le lieu de saluer le courage de toutes les forces de sécurité qui, au prix de leur vie, bravent de jour comme de nuit ces tentatives de remise en cause de la paix», a souligné Alassane Ouattara. Avant de saluer la mémoire des disparus. S’agissant de la réconciliation, le chef de l’Etat a indiqué qu’elle est en marche.

La Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation (Cdvr) est à pied d’œuvre. Parallèlement à la mission confiée à cette institution, le Gouvernement rencontre régulièrement les partis politiques. Pour ce qui est de la relance économique, l’objectif du Gouvernement, aux dires du président de la République est de créer 250 000 emplois par an. Aussi mettra-t-il un point d’honneur à la bonne utilisation des ressources en prenant des mesures contre la corruption. Concernant l’état des relations avec l’extérieur, Alassane Ouattara a relevé que la Côte d’Ivoire est de retour sur la scène internationale. Toute chose qui a été favorisée par l’offensive diplomatique qu’il mène depuis son accession au pouvoir et qu’il entend poursuivre avec une deuxième rencontre avec le président Français François Hollande en France début décembre 2012 . Et puis la Côte d’Ivoire renforcera sa coopération avec plusieurs autres pays dont les Etats-Unis, le Canada, le Moyen Orient, la Mexique, l’Allemagne, les pays africains et asiatiques «Pour une telle action diplomatique ambitieuse, il nous faut disposer d’un outil diplomatique bien qualifié pour ses nouvelles missions, disposant de moyens conséquents et ayant défini ses priorités d’action. Dans les nouveaux plans d’action, je suis conscient de la place et du rôle important des principaux acteurs de cette politique étrangère que sont les diplomates ivoiriens. J’ai chargé le Premier Ministre M. Daniel Kablan Duncan et le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères M. Charles Diby Koffi, de procéder à un vaste mouvement diplomatique, avec pour principales instructions d’accorder une importance particulière à l’éco-diplomatie qui doit bâtir des rapports plus opérationnels avec les entreprises, les opérateurs économiques et des relations soutenues avec les ONG en vue d’une coopération décentralisée.

Désormais, pour jouer pleinement le rôle de moteur économique de la sous-région, nous avons fait ce choix de l’éco-diplomatie pour mobiliser les ressources financières de nos partenaires en faveur du développement économique et de la création de richesse en Côte d’Ivoire», a-t-il laissé entendre. Au sortir de cette rencontre, le doyen du corps diplomatique, le Nonce apostolique Ambroise Mattha, s’est dit optimiste quant aux différents engagements pris par le chef de l’Etat relativement à la réforme de la sécurité et la lutte contre la pauvreté. Il s’est également prononcé sur les rapports d’Amnesty international et Human Rights accusant les Forces républicaines d’avoir commis des exactions «Nous demandons au Gouvernement de mettre l’accent sur le respect des droits de l’Homme», a-t-il souhaité.

Touré Abdoulaye

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment