Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Opinion / Lettre ouverte à un ami: Cher feu Fall, Ouattara a fait du neuf avec du vieux
Publié le dimanche 25 novembre 2012  |  Le Banco


Activités
© Abidjan.net par Atapointe
Activités gouvernementales: le nouveau gouvernement a tenu son premier Conseil des ministres
Jeudi 22 novembre 2012. Abidjan. Palais présidentiel. Le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara préside le premier Conseil des ministres du gouvernement du Premier ministre Daniel Kablan Duncan


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Cher ami, les nouvelles ne sont pas bonnes ici-bas. Figure-toi qu'une bande de fossoyeurs de l'Etat, (plus connue sous nos tropiques, sous le nom de gouvernement, a pris fonction dans la haute Administration). Ainsi, elle se succède à elle-même. Notons que le Chef de l'État a renouvelé sa confiance à cette ''nouvelle ancienne'' équipe qui avait pourtant briller par son incompétence. Non, il ne s'agit pas de N'zuéba, mais plutôt du ''Brave-tchè''. Autant que tu le saches mon cher, je ne suis pas mauvaise langue, car les Ivoiriens dans leur ensemble s'accordent à reconnaître à ces ministres, plus de lacunes que de mérites. Il est vrai que ton peuple a maintes fois décrié leur mauvaise gestion des affaires publiques, mais il n'en demeure pas moins qu'il s'est montré très surpris par la soudaine dissolution du gouvernement. Même si la mésentente des alliés réunis au sein du gouvernement n'était plus un secret pour personne, nul ne s'y attendait, du moins, pas avant des mois.

Mésentente, le mot est lâché. Alassane Ouattara a viré Ahoussou Kouadio Jeannot du gouvernement parce que selon des sources proches du Pdci, celui-ci gênerait son action, eu égard à sa proximité avec Bédié. Et pourtant Dieu seul sait combien l'ex-Premier ministre est perçu dans l'opinion comme un homme sans charisme, prêt à courber l'échine.

C'est le lieu de répéter que l'alliance des houphouétistes bat de l'aide. Des revendications et des intérêts divergents y sont pour beaucoup. Mais en dehors d'Anaky Kobéna, les trois principaux leaders qui forment le Rhdp, soutiennent le contraire. Bien sûr que dès le lendemain des législatives, Anaky Kobena s'est fendu d'une déclaration dans laquelle il annonçait la " mort du Rhdp. Celui-là ! On peut dire que la mort politique des houphouétistes a signé la sienne, vu qu'il ne représente plus rien dans le jeu politique ivoirien depuis la fin de la crise électorale.

Ne nous attardons donc pas davantage sur le sort d'Anaky Kobena. Revenons plutôt au sujet qui fonde ma démarche auprès de toi. Que me dis-tu là ? Même au fin fond de l'au de-là, la nouvelle de la dissolution du précédent gouvernement a fait l'effet d'une bombe ? Dois-je comprendre que l'effet de surprise passé, l'inquiétude s'est progressivement installée dans le coeur de tes nouveaux concitoyens ? Mais pourquoi cela feu Fall ? Ah ! Ils redoutent qu'avec les nouveaux ministres, les choses se passent comme d'habitude, c'est-à-dire, mal ? Comme ils ont raison mon cher ami ! Ces mêmes qui traînent derrière eux des casseroles ont réintégré le gouvernement. Ton peuple dépité avait pourtant espéré que la chance soit donnée à des personnalités plus crédibles. Aussi se prépare-t-il mentalement à accueillir la " ancienne " gouvernementale, laquelle, les Ivoiriens le savent, ne fera pas mieux que celle pilotée par Ahoussou Kouadio Jeannot.

Déjà, le nouveau Premier ministre Duncan annonce les couleurs. ''Je ferai de l'emploi des jeunes ma priorité "a-t-il déclaré dès sa prise de fonctions. Cela conforte les observateurs attentifs de la scène politique ivoirienne que ce gouvernement ne fera pas mieux que le pseudo précédent. Tu ne me dirais pas que j'aie la critique facile si seulement, tu savais que le Premier ministre sortant avait promis aux Ivoiriens de faire de la réconciliation nationale, son cheval de bataille. Bien cette promesse est restée lettre morte. La preuve en est que Charles Konan Banny a reproché son manque de solidarité au précédent gouvernement.
Pour terminer sache que Ouattara est un drôle d'houphouétiste, comme d'ailleurs, ils le sont tous. Ah ! Parce que tu l'ignorais ? Tous ceux qui se réclament de ton école le sont, le chef de l'Etat en premier lieu. N'a-t-il pas foulé au pied un concept cher à ton coeur en ne tenant pas compte de la géopolitique (après la rencontre avec les WE, Banzio le seul du Moyen Cavally viré)dans la reconduction du gouvernement ? Nous y reviendrons.
Christiane Djahuié

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment