Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Le ministre de l’Agriculture annonce le démarrage des travaux de la Loi d’orientation agricole
Publié le lundi 26 novembre 2012  |  AIP


Conférence
© Abidjan.net par DR
Conférence mondiale sur le cacao : le ministre Sangafowa Coulibaly effectue une visite des sites
Dimanche 18 novembre 2012. Abidjan. Hôtel Ivoire. Le ministre de l`agriculture, Sangafowa Coulibaly a visité le site de la conférence mondiale sur le cacao qui se tiendra du 19 au 23 Novembre 2012


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan – Le ministre de l’Agriculture, Coulibaly Mamadou Sangafowa a annoncé, lundi, le démarrage des travaux relatifs à l’élaboration de la Loi d’orientation agricole (LOACI) qui permettra d’harmoniser, d’enrichir et/ou de corriger les insuffisances des lois spécifiques existantes dans le secteur agricole.

S’exprimant à l’occasion d’un petit déjeuner d’échanges avec les partenaires techniques et financiers (PTF) de son département destiné à faire le point post table ronde sur le PNIA et l’IG8 organisé les 12 et 13 septembre à Abidjan, le premier responsable de l’agriculture en Côte d’Ivoire a fait savoir que la LOACI révèle une importance capitale pour établir un cadre clair de financement de l’agriculture, d’investissement agricole, de valorisation du métier d’agriculteur et de modernisation du secteur.

La LOACI va permettre en outre « de baliser le secteur agricole face à l’adoption de nouvelles innovations, de devancer les éventuels problèmes qui y sont liés et de renforcer l’organisation économique de secteur agricole », a souligné le ministre, exhortant tous les acteurs du secteur à ne ménager aucun effort pour contribuer à la bonne conduite de ce processus.

Auparavant, le représentant de l’ambassadeur de l’Union européenne et des pays du G8, M. Pozzi a expliqué qu’après la phase de diagnostic, s’entame celle de mise en œuvre car les trois piliers sont identifiés, planifiés, quantifiés. Il a précisé qu’un document a été soumis à l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre, pour la mise en œuvre de l’Initiative du G8 pour la sécurité alimentaire et la nutrition (IG8).

Au dire de M. Pozzi, cette nouvelle étape cruciale est marquée notamment par la prise de toutes les étapes du processus afin que les différents collèges d’acteurs soient en mesure de jouer leur rôle, et que les principes de bonne gestion doivent pouvoir s’exprimer. L’IG8 prône une agriculture durable, une saine gestion économique, environnementale et sociale, a-t-il noté, insistant sur la nécessité de coordonner les efforts afin de garantir une répartition équilibrée des ressources.

A sa suite, les partenaires techniques et financiers du Programme national d’investissement agricole (PNIA), par la voix de la représentante de la FAO, Marie Noëlle Koyara, ont promis de contribuer à hisser le poids de la Côte d’Ivoire au rang des nations émergentes à l’horizon 2020. Pour la réussite du PNIA, Mme Koyara a appelé les PTF qui ne l’ont pas encore fait de traduire en actes leur engagement car « l’occasion est plus que favorable ».

En effet, lors de la table ronde de mobilisation de ressources pour la mise en œuvre du PNIA, sur 2002 milliards FCFA escomptés, il a été annoncé 2040,50 milliards d’intention d’investissement.

A ce titre, présentant le processus post table ronde, le directeur général de la Planification, de la Programmation et de la Stratégie au ministère de l’Agriculture, Coulibaly Nouhoun a noté qu’à ce jour, les investissements acquis ou en cours se chiffrent à 159,47 milliards FCFA, ceux programmés pour 2013 sont de 262,19 milliards et les intentions d’investissement annoncés les 12-13 septembre, de 1.618 milliards FCFA.
(AIP)
cmas

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment