Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Média/ Le ministre Affoussiata Bamba s’engage à soutenir l’AIP
Publié le jeudi 6 decembre 2012  |  AIP


Activités
© Abidjan.net par Atapointe
Activités gouvernementales: le nouveau gouvernement a tenu son premier Conseil des ministres.
Jeudi 22 novembre 2012. Abidjan. Palais présidentiel. Le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara préside le premier Conseil des ministres du gouvernement du Premier ministre Daniel Kablan Duncan. Photo : Ministre de la Communicaton, porte-parole adjoint : Mme Affoussiata Bamba Lamine.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan - En visite de travail à l’Agence ivoirienne de presse(AIP), où elle a été saisie des réalités de son fonctionnement, la nouvelle ministre de la Communication, Me Affoussiata Bamba-Lamine, a s’est engagée à soutenir l’AIP, en vue de lui permettre de jouer son rôle et de remplir efficacement sa mission de "grossiste de l’information de la Côte d’Ivoire".

"(…) Je voudrais qu’ensemble nous puissions créer un cadre idéal pour une Côte d’Ivoire nouvelle où le citoyen a un accès équitable à l’information vraie et crédible », a laissé entendre Mme Bamba-Lamine, s’engageant à « traduire la vision du gouvernement ivoirien en matière d’une presse nouvelle, responsable, conquérante, et qui réconcilie par la vérité ".

Devant la direction et le personnel de l’AIP, elle a expressément souligné qu’ "une bonne démocratie a besoin de se nourrir de bonnes informations, grâce à des journalistes outillés et responsables".

Elle par ailleurs interpellé les journalistes de l’AIP au respect scrupuleux des principes régissant leur établissement, en ne tenant compte, en aucune circonstance, de pressions ou influences externes de quelle que nature que ce soit".

Auparavant, la directrice de l’AIP, Mme Oumou Barray-Sana, a plaidé pour une accélération du changement du statut juridique de son organe, appelant à "une solution définitive à la question de son site d’accueil actuel, objet de tentative d’expropriation de la part d’un opérateur économique, alors que ce site lui a été affecté depuis 1990".

Mme Sana a également plaidé pour que ses journalistes-reporters soient pris en compte et associés davantage à la couverture des événements importants de l’Etat, en Côte d’Ivoire et ou à l’étranger, notamment les voyages officiels du Chef de l’Etat, des membres du gouvernement et présidents d’institution, pour leur permettre d’"assurer leur mission de couverture de l’action gouvernementale partout".

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment