Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Remise du prix nobel de la paix : Intervention du Premier Ministre Mr Daniel Kablan Duncan
Publié le lundi 10 decembre 2012  |  Ministères


Activités
© Ministères par DR
Activités du Premier ministre : Le premier ministre visite l`Ambassadeur de l`Union Européenne a l`occasion de la remise du Prix Nobel de la Paix à L`Union Européenne.
Lundi 10 décembre 2012. Abidjan .Résidence de l`Ambassadeur de l`Union européenne


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères,

Messieurs les Ministres,

Excellence Monsieur l’Ambassadeur de l’Union Européenne,

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi tout d’abord d’exprimer à SEM Thierry de Saint-Maurice, Ambassadeur de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire, ma profonde gratitude pour l’invitation qu’il a bien voulu m’adresser pour prendre part à cette cérémonie qui commémore deux évènements importants à savoir, l’attribution du Prix Nobel de la Paix à l’Union Européenne et la journée mondiale des Droits de l’Homme.

Je voudrais ensuite saluer l’ensemble des Ambassadeurs des pays de l’Union Européenne que je rencontre de façon aussi formelle pour la première fois depuis ma nomination en qualité de Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

Je voudrais enfin me réjouir du dynamisme et de l’excellence de la coopération multiforme entre l’Union européenne et la Côte d’Ivoire, vielle d’un peu plus d’un demi-siècle.

Cette coopération connait une impulsion nouvelle depuis la visite d’amitié et de travail que le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA a effectuée du 22 au 25 novembre 2011, en Belgique, à l’invitation de l’Union Européenne, et depuis la double visite en Côte d’Ivoire de Monsieur Van Rompuy, Président du Conseil de l’Union Européenne les 6 et 7 Août 2012 et celle de Monsieur Barrosso, le Président de la Commission Européenne les 24 et 25 octobre 2012.


Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

La remise du Prix Nobel de la Paix à l’Union Européenne récompense et consacre l’ensemble des efforts consentis par l’Union pour préserver un espace de paix sur le continent européen qui a été, faut-il le rappeler, secoué par des crises majeures comme celle des deux guerres mondiales et au cours des dernières décennies, celle du conflit en Bosnie Herzégovine.

Mais au-delà du continent européen, l’Union Européenne a favorisé la paix et la réconciliation dans le monde, notamment en Afrique où elle a appuyé fortement les processus démocratiques et la consolidation des équilibres sociaux.

En Côte d’Ivoire, l’ensemble des efforts de l’Union européenne permet à ce pays de jouer à nouveau et chaque jour davantage son rôle de pôle régional de stabilité et de croissance. A cela s’ajoutent, les actions en faveur de la réconciliation nationale, du renforcement de l’état de droit et de la bonne gouvernance.

Ainsi, en plus du financement du processus électoral à hauteur de 26,4 milliards de FCFA (environ 40 millions d’euros), l’Union Européenne a supervisé l’élection présidentielle et pesé de tout son poids politique dans la résolution de la crise post-électorale.

La paix étant intimement lié au développement, je tiens à souligner les axes forts de la coopération économique et financière, de notre pays avec l’union Européenne. Un des instruments essentiels de cette coopération est sans aucun doute la mise en place des Fonds Européen de Développement (FED). Ainsi, de 1963 à 2000, ce sont 1.138 milliards de FCFA (environ 1,734 milliards d’euros) qui ont été mis à la disposition de la Côte d’Ivoire, au titre du 1er au 9ème FED.

Au titre du 10ème FED, conclu le 04 juin 2008, c’est une enveloppe de 167,1 milliards de FCFA (environ 254,7 millions d’euros) mobilisée pour le financement des programmes liés, d’une part, à la consolidation de la paix et à la bonne Gouvernance et d’autre part, à la cohésion sociale et à la réhabilitation communautaire.

La présente cérémonie est donc pour moi une nouvelle opportunité pour exprimer la reconnaissance du gouvernement et du peuple ivoiriens à l’Union Européenne, à travers ses Ambassadeurs ici présents.

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Je suis également heureux que cette cérémonie de remise du Prix Nobel de la Paix coïncide avec la célébration de la journée mondiale des droits de l’Homme ; les droits de l’Homme étant au cœur également de l’action de l’Union Européenne, comme le stipule le préambule et l’article 2 du Traité de l’Union.

C’est pourquoi, je tiens à réaffirmer, ici ce matin, la ferme volonté du Président de la République et du Gouvernement ivoirien d’écrire les nouvelles pages de la Côte d’Ivoire en pleine reconstruction, sous le sceau de la sécurité, du progrès, de la justice et de la paix.
A cet effet, le gouvernement, sous la haute autorité de SEM Alassane OUATTARA entend conduire son action autours de trois axes principaux à savoir :

- la paix et la sécurité ;
- la réconciliation nationale et la cohésion sociale;
- la reconstruction et la relance économique.

Dans ce sens, le Gouvernement entend poursuivre ses efforts, notamment en matière :
- de réforme du secteur de la sécurité ;
- de réconciliation nationale, à travers notamment le dialogue entre les acteurs politiques d’une part, et le dialogue entre acteurs du monde du travail d’autre part ;
- de respect des droits de l’homme et de lutte contre l’impunité ;
- d’amélioration continue de l’environnement des affaires et de promotion du secteur privé qui sera le principal moteur de la nouvelle croissance économique.

A cela s’ajoute, bien entendu, les questions de gouvernance avec en priorité, la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite sous toutes ses formes ainsi que la promotion de l’éthique au sein du Gouvernement et des administrations publiques, voire de l’ensemble de la Nation.


Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Les formidables progrès réalisés par l’Union Européenne depuis plus de 60 ans en matière d’intégration économique et des peuples, de paix et de progrès économique sont la preuve qu’à force de travail et de volonté, il est possible de surmonter les difficultés dans la marche de nos Etats.

Cet exemple de réussite que représente l’Union Européenne nous conforte dans notre conviction de plus en plus forte que la Côte d’Ivoire retrouvera, par le travail de ses filles et fils et avec le soutien de la Communauté internationale tout son rayonnement au cours des prochaines décennies.
Il convient de rappeler que la grande ambition du Président de la République est de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent en 2020. Les taux de croissance économique attendus sont de 8,6% en 2012, 9% en 2013 et 10% à partir de 2014 ; ces taux nous autorisent à y croire fortement.
Certes, beaucoup a été déjà fait, mais nous savons tous que beaucoup plus reste encore à faire pour relever les grands défis qui parsèment le chemin de ce développement fort et durable.

Revenant à l’Union Européenne, je voudrais donc, au nom de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, et au nom du Gouvernement, vous adresser nos chaleureuses félicitations pour cette prestigieuse distinction par le Comité du Prix Nobel de la Paix 2012.

Je forme le vœu sincère que les liens de coopération et d’amitié entre l’Union Européenne et la Côte d’Ivoire se renforcent chaque jour davantage pour l’édification d’une société ivoirienne plus forte, plus solidaire et plus prospère.

Je vous remercie de votre aimable attention.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment