Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Notre Voie N° 4292 du 12/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Politique

Agboville : Les chefs abbey refusent la candidature d’Adama Bictogo
Publié le mercredi 12 decembre 2012  |  Notre Voie


Réconciliation
© Abidjan.net par DR
Réconciliation nationale : Le députe Adama Bictogo rencontre la population d’Agboville
Dimanche 09 décembre .Agboville, Salle des fêtes : Le députe Adama Bictogo rencontre la population d’Agboville en présence du secretaire général par intérim du RDR Amadou Soumahoro dans le cadre de la consolidation des acquis de la réconciliation.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Les chefs des 18 villages qui composent la ville d’Agboville ont donné leur position, dimanche, dans un hôtel de la ville, sur les élections municipales du 24 février prochain. «Nous ne voulons pas d’un étranger maire à Agboville. La mairie, c’est l’équivalent d’un village, et le maire en est le chef. Ici, c’est chez nous, c’est donc à nous de donner la clé de la ville à l’étranger qui arrive, ce n’est pas à l’étranger de nous donner la clé», a dit Nanan Ekissi Antoine, le chef du village d’Obodjiho, le village qui a fondé Agboville. Une réponse sans voile à Adama Bictogo, député Rdr d’Agboville. Qui, annonçait au même moment, au cours d’un meeting au centre ville, sa candidature à la mairie. Il était entouré à cette occasion du secrétaire général de son parti, Amadou Soumahoro, des conseillers spéciaux du président du Rdr, et des députés de son parti.
Le chef Ekissi a mis en garde ses frères abbey contre le danger qui guette leur ville s’ils ne se mobilisent pas autour d’un fils autochtone de la région : «Regardez ce qui est arrivé à Bouaké, parce que les Baoulé ont laissé leur ville aux mains d’un étranger, elle est devenue la capitale de la rébellion». C’est pourquoi il a lancé un appel pathétique à ses frères abbey qui sont tentés de se présenter à la mairie. «Des traitres préparent la victoire de Bictogo. Si nous dispersons nos forces, nous allons perdre définitivement le contrôle de notre ville. Le candidat du Rdr suscite déjà d’autres candidatures de fils de la région moyennant de l’argent pour nous fragiliser, mais nous n’avons pas le droit de nous laisser prendre au piège. Mobilisons autour du candidat Ekissi Béhou Innocent. C’est lui que nous les chefs avons choisi pour porter le développement de notre ville. Sans être maire, il a, énormément investi ici parce que c’est chez lui. Frères et sœurs abbey, restons unis», a conseillé le chef d’Obodjiho. Le candidat lui-même est allé dans le même sens que les gardiens des us et coutumes : «Ici, nous sommes chez nous. Nous n’allons pas vendre notre ville parce que l’Abbey ne commercialise pas sa dignité».

Bruno Kouadio

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment