Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L'Inter N° 4360 du 13/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Epinglés pour racket et corruption, Deux agents des douanes relevés de leur fonction
Publié le jeudi 13 decembre 2012  |  L'Inter


Le
© Autre presse
Le Directeur Général des Douanes visite le poste frontalier de Noé
lundi 1er Octobre 2012. poste frontalier de NOE


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le DG des Douanes déplore d`énormes préjudices

Faire de la lutte contre le racket et la corruption son cheval de bétail. C`est l`objectif que s`est assigné la direction générale des douanes ivoiriennes. Cette régie financière, pour réaliser cette ambition, a créé en son sein une unité de lutte contre le racket et la corruption. Cet instrument vient de réaliser un grand coup en épinglant deux agents des douanes qui se sont rendus coupables de racket et de corruption. Il s`agit du commandant Kouassi Emile, chef de bureau au port de pêche et Za Paulin, agent d`encadrement au poste de sortie du port d`Abidjan. C`est l`information livrée hier, mercredi 12 décembre 2012 par le directeur général des douanes, Colonel Issa Coulibaly au cours d`une conférence de presse organisée au Plateau. « Cette conférence de presse, c`est pour la moralisation de notre administration. Dès ma prise de fonction, j`ai inscrit la ligne managériale de la douane sous le signe d`une administration moderne, modèle et performante. La corruption est un phénomène qui persiste dans notre administration. Ce qui doit nécessiter de notre part, un engagement ferme, sans répit à combattre ce phénomène. Nous voulons faire en sorte que les douaniers, tout en accomplissant leur mission, respectent l`éthique, la déontologie et la bonne gouvernance. Il s`agit ainsi pour nous de mettre fin à la culture de l`impunité qui a fini par devenir un mode de gestion », a affirmé le DG des Douanes. Il a insisté que désormais, tout agent véreux ou opérateur économique qui sera pris sur le fait, ``non seulement, il sera sanctionné, mais aussi, il sera montré. Parce que la sanction doit être exemplaire. Elle doit inspirer la sagesse des autres``. C`est d`ailleurs ce que l`on a pu noter avec la mise hors d`état de nuire de ces deux agents des douanes qui se sont laissés aller. « Nous avons dû suspendre pour six mois, l`agent d`encadrement qui se trouvait au poste de sortie au port et qui a laissé des marchandises expédiées sous régime suspensif, au lieu de les contrôler. Il a laissé ces marchandises sortir tranquillement, occasionnant ainsi un préjudice de l`ordre de 30 millions de FCFA au Trésor public. Pas plus tard que hier encore (ndlr : mardi 11 décembre 2012), nous avons été obligés de relever de ses fonctions le chef de bureau du port de pêche qui s`adonnait à des pratiques pour le moins condamnables. Ce chef de bureau qui s`occupe du dédouanement des poissons ne manifeste pas l`entièreté de la cargaison de ces bateaux. Ce chef de bureau offrait, au contraire, la possibilité aux bateaux qui arrivaient de ne pas manifester la totalité de leur cargaison. Ce qui constitue une infraction », a présenté le Colonel Issa Coulibaly. Ce dernier a donc été relevé de ses fonctions et mis à la disposition des ressources humaines pour ensuite être mis à la disposition de l`inspection générale pour approfondissement de l`enquête. Il s`agira ainsi, de l`avis du DG des Douanes, d`apprécier l`ampleur des dégâts subis par le Trésor public afin que ce dernier fasse l`objet d`éventuelles sanctions. « Etant entendu que s`il y a eu des fautes qui ont été commises au plan pénal, il faut qu`elles soient sanctionnées. Mais, d`ores et déjà, la procédure disciplinaire est en cours », a informé le premier responsable de cette régie financière. Hier encore, un bateau a été saisi et est actuellement au port de pêche. Une visite organisée dans cette zone a permis de voir ce bateau.

Irène BATH

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment