Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2714 du 15/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Société

Activités parlementaires / Séminaire de l’Union Interparlementaire sur les droits de l’homme : Les députés ivoiriens renforcent leurs capacités
Publié le samedi 15 decembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan


Commission
© Abidjan.net par Prisca
Commission Nationale des Droits de l`Homme de Côte d`Ivoire : La CNDHCI présente Rapport Annuel 2011
lundi 23 juillet 2012. Abidjan-Plateau. La Commission Nationale des Droits de l`Homme de Côte d`Ivoire (CNDHCI ) présente son rapport annuel en présence de plusieurs personnalités dont le ministre Gnénéma coulibaly, le couple wodié et le nonce apostolique. Photo Gnénéma coulibaly.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

A l’initiative de l’Union Interparlementaire, les députés ivoiriens sont en séminaire du 14 au 15 décembre 2012 autour du thème : « Le rôle du Parlement dans la promotion des droits de l’homme en Côte d’Ivoire ». Mme Sarra Sacko a présidé la cérémonie d’ouverture.

«La question des droits de l’homme préoccupe l’Etat de Côte d’Ivoire et son premier responsable, le Président de la République Alassane Ouattara. Qui dès son entrée en fonction a mis les droits de l’homme au rang des priorités nationales», a déclaré Mme Sarra Sako, vice-présidente de l’Assemblée nationale. Car, estime-telle, «le contexte international avec ces crises multiformes, les contextes nationaux avec leurs conflits spécifiques liés aux réveils des appartenances identitaires, aux revendications des minorités, des exclus de la croissance économique, des exclus de l’Etat-Nation, des réfugiés doublement exclus, obligent au quotidien à s’intéresser aux droits de l’homme». Bien avant le début des travaux, Martin Chingong, secrétaire général adjoint de l’UIP, a donné ses impressions sur la Côte d’Ivoire d’après-crise. «La Côte d’Ivoire est en train de se relever avec patience et persévérance de dures épreuves de son histoire socio-politique récente». De son constat, il ressort aussi que «la coexistence pacifique a été mise à mal, les institutions politiques, garantes de la stabilité et de la paix sociale, profondément déstabilisées, le tissu social s’est effiloché». C’est pourquoi, ledit séminaire permettra de passer au peigne les principales normes, les mécanismes internationaux et régionaux relatifs aux droits de l’homme mais surtout l’état des lieux des droits de l’homme en Côte d’Ivoire. Les parlementaires ivoiriens enregistrent pour ce séminaire, la présence de leurs pairs du Mali, du Burkina Faso, Bénin et de la Suisse.
K. Hyacinthe

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment