Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



L`intelligent d`Abidjan N° 2728 du 4/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Économie

Diamant / Exploitation dans les régions du Worodougou, du Béré et du Hambol : Le corps préfectoral instruit sur le Processus de Kimberley
Publié le vendredi 4 janvier 2013  |  L`intelligent d`Abidjan


Processus
© Abidjan.net par DR
Processus de Kimberley en Côte D’Ivoire - Les acteurs de la filière diamantifère de Séguéla et Tortiya sensibilisés


 Vos outils




Un atelier a été organisé récemment à Séguéla afin de renforcer les capacités du corps
préfectoral des régions diamantifères du Worodougou, du Béré et du Hambol sur les
mécanismes du Processus de Kimberley afin de leur permettre de jouer pleinement et
efficacement leur part de responsabilité dans la mise en œuvre du Processus en Côte
d’Ivoire. L’atelier visait, entre autres, à présenter le Processus de Kimberley et son
importance pour la Côte d’Ivoire. Et également à sensibiliser les membres du corps
préfectoral sur les zones diamantifères ivoiriennes, sur leurs parts de responsabilité et
les enjeux de l’application du Processus de Kimberley. En recueillant les observations
et propositions pertinentes de tout sachant, le ministère des Mines, du Pétrole et
de l’Énergie entend, à travers l’atelier, enrichir la base de données sur le secteur
diamantifère afin de faciliter la mission du secrétariat permanent chargé du Processus
de Kimberley en Côte d’Ivoire. Les Préfets des régions du Worodougou, du Béré et du
Département de Niakaramadougou, de même que les Sous-préfets de Séguéla, Dualla,
Massala, Kani, Mankono et Tortiya ont répondu présents à ces travaux. Ceux-ci ont
recommandé l’implication de l’ensemble du corps préfectoral dans l’instruction des
dossiers de demande d’autorisation d’exploitation artisanale et semi-industrielle en
créant un comité ad’hoc de suivi des activités et de règlement des conflits avant, pendant
et après la signature de l’arrêté d’attribution, d’une part, de permettre à la Sodemi de
transférer son expertise en matière d’encadrement des GVC dans la zone de Tortiya,
d’autre part. Également, il a été recommandé d’œuvrer à définir concrètement la part
des populations riveraines dans les revenus des exploitations artisanales et semi-
industrielles. Aussi les participants ont-ils convenu de poursuivre la sensibilisation au
niveau local sur le Processus de Kimberley. Un des objectifs est d’aider les propriétaires
terriens, pour la plupart illettrés, à l’acquisition de titres de propriété afin d’éviter les
conflits fonciers.

FO

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment