Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L`intelligent d`Abidjan N° 2729 du 5/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Réconciliation / Anaky Kobéna, président du MFA : Que la justice finisse rapidement de juger tous les prisonniers liés à la crise postélectorale
Publié le samedi 5 janvier 2013  |  L`intelligent d`Abidjan


Législatives
© Abidjan.net par PRISCA
Législatives 2011 : Le président du MFA anime une conference de presse au siège de son parti aux II-Plateaux.
mercredi 7 décembre 2011.siège du MFA. Le président du MFA M Anaky Kobena a animé une conference de presse.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

A la faveur de la nouvelle année, le président du Mouvement des forces d’avenir (MFA) s’adresse aux Ivoiriens. Innocent Anaky Kobéna ne manque pas d’exprimer sa compassion aux victimes du drame du 31 décembre au Plateau et appelle de tous ses vœux, des actes pour booster le processus de réconciliation nationale. Ci-dessous, le message du MFA.

Ivoiriennes, Ivoiriens, à tous ceux qui ont choisi de vivre en Côte d’Ivoire, cette grande et imprévisible catastrophe qui vaut à la Côte d’Ivoire de commencer l’année 2013 par le décès accidentel de plus d’une soixantaine de personnes, dont de nombreux enfants, nous impose d’abord de présenter nos condoléances attristées à toutes les familles touchées et à assurer les blessés de notre sympathie et compassion. La solidarité de toute la nation leur est acquise, comme l’a spontanément engagé le Président de la République, Alassane Ouattara. Ivoiriennes, Ivoiriens, que ce malheur me serve d’appui pour inviter à l’espoir et à la confiance pour cette année 2013 qui commence, et surtout pour la nouvelle ère que va connaitre notre pays. Vous avez certes des raisons évidentes d’être encore dans le doute et à la limite du scepticisme, car les chantiers sont nombreux, pour lesquels vos attentes sont aussi vives qu’impatientes. Ils ont pour nom :
- Besoins en santé pas encore suffisamment couverts pour la majorité ;
- Coût de la vie encore élevé, surtout pour les petits revenus ;
- Inquiétude due au chômage massif des jeunes, les créations massives d’emplois encore en chantier;
- Désarroi devant les attaques à répétition de postes de contrôle des forces de l’ordre et de leurs bases;
- Lenteur du processus de réconciliation nationale qui amène à craindre que ne s’instaurent deux nations, celle de ceux qui l’ont emporté, et celle de ceux qui ont perdu, ce qui risque, à terme de réveiller les démons du passé ;
Mais, chers compatriotes, restons sereins et réalisons qu’un certain type de communication politique nous a habitués, depuis un certain nombre d’années, à n’être attentifs qu’aux mesures ou actions d’éclat, prises en dehors de programmes ou dispositions d’ensemble sur le long terme. Sachons que si la dégradation d’une société et de son appareil de production peuvent intervenir rapidement, une relance économique et un réarmement moral et social demandent du temps, et souvent beaucoup de temps. Leurs effets n’arrivent que lentement et à petites doses, presque par infusion, et ne sont souvent constatés qu’après coup. Ayons foi au succès et à l’avenir dès lors que le Gouvernement travaille sur le moyen et le long terme, et a commencé par le bon bout, à savoir le retour aux grands équilibres macroéconomiques et à la croissance. Nos vœux pour 2013 seront donc que ce mouvement se poursuive, que la sécurité revienne totalement, que la justice continue de faire son travail et qu’elle finisse rapidement de juger tous les prisonniers liés à la crise post-électorale, pour qu’un heureux dénouement puisse survenir et nous assurer la réconciliation définitive, que toutes les forces politiques significatives du pays participent au Gouvernement et aux élections ,et que, dans quelque mois ,le Gouvernement puisse réussir l’exploit de proposer aux populations des prix supportables pour la viande et le riz.
Bonne et heureuse année
à toutes et à tous !
ANAKY Kobéna Innocent
Président du MFA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment