Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Art et Culture

Lagarde explique aux étudiants de l’ENSEA les conditions d’intervention du FMI
Publié le mercredi 9 janvier 2013  |  AIP


Coopération
© Abidjan.net par Moussa sogodogo
Coopération Cote d`Ivoire-FMI: Conférence de presse de la Directrice du Fonds Monétaire International Christine Lagarde
Mardi 08 Janvier 2013. Abidjan, Hôtel Ivoire. La Directrice du Fonds Monétaire International (FMI) Christine Lagarde à tenu un point de presse à la fin de son séjour de deux jours en terre Ivoirienne. Conférence dite en présence de la ministre déléguée auprès du premier ministre en charge de l`économie et des finances Mme Nialé Kaba.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan – Le directeur général du fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a expliqué mardi, aux étudiants de l’école nationale de la statistique et de l’économie appliquée (ENSEA) les conditions d’intervention de son institution qui fait l’objet de critiques de certaines opinions.

"Le FMI intervient quand il y a une crise et que les finances publiques ont été mal gérées", a indiqué Mme Christine Lagarde, reconnaissant que les "cures" de l’institution financière internationale sont insupportables et sont adoptées aux réalités de chaque pays et améliorées au fur et à mesure.

Selon le DG, le FMI, par ses programmes, aide les pays à se remettre sur le chemin de la croissance, à sur un chemin des finances publiques équilibrées.

Autant d’actions qui ont pour conséquence d’accroître la capacité de l’Etat à investir dans les infrastructures, dans l’éducation, dans la santé mais également d’aider les entreprises à investir et à créer des emplois, a déclaré Mme Lagarde.

"On essaie d’aider les fondamentaux de l’économie en se mettant au service des gouvernements sérieux qui veulent restaurer la situation pour permettre les conditions de l’investissement pour permettre le développement d’une croissance durable et inclusive et pour assainir les règles de gouvernance", a-t-elle poursuivi, reconnaissant que ces règles "parfois ne sont pas à la hauteur des ambitions économiques d’un pays".

Christine Lagarde s’est également appesantie sur les activités du Fonds notamment les missions de contrôle, les activités de prêts et l’assistance technique.

Recevant la patronne du FMI, le directeur général de l’ENSEA a présenté les missions et l’établissement qu’il dirige et qui a une vocation régional.

Plusieurs présents ont été offerts par les étudiants et les enseignants au directeur général du FMI au terme de cette table ronde.

(AIP)
kkf/kp

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment