Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3940 du 10/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Barrage hydroélectrique de Soubré : Les travaux démarrent en février
Publié le jeudi 10 janvier 2013  |  Le Patriote


Activité
© Ministères par DR
Activité gouvernementale : M.Daniel Kablan DUNCAN et Eximbank Chine signent un accord de prêt pour la réalisation du projet de barrage de Soubré
Mercredi 09 janvier 2013. Abidjan.Primature.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

On peut l’affirmer sans risque de se tromper, tout est fin prêt pour la construction du barrage de Soubré. En effet hier, l’accord de prêt de financement entre Eximbank Chine et l’Etat de Côte d’Ivoire a été signé, à la Primature. Et c’est le Premier Ministre, SEM Daniel Kablan Duncan qui a paraphé le document au nom de la partie ivoirienne, en présence de l’Ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire, SEM Zhang Guoqing, du Ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, M. Adama Toungara, du Ministre délégué auprès du Premier Ministre chargé de l’Economie et des Finances, Mme Nialé Kaba et de plusieurs personnalités du monde de l’électricité. Selon le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, le barrage de Soubré constitue un ouvrage important pour assurer à moyen terme, un équilibre de l’offre et de la demande en électricité. « Ce projet d’un coût total estimé à 331 milliards de FCFA, a bénéficié de conditions de financement attrayantes de la part d’Eximbank Chine et du Gouvernement de République Populaire de Chine. Ce montant couvre 85% du coût total du projet, soit environ 239 milliards de FCFA. Les 15% restant, soit 92 milliards de FCFA seront mobilisés par la Côte d’Ivoire sur la durée du projet, soit sur 5 ans. Le taux d’intérêt est de 2% et la durée de remboursement est de 20 ans avec un différée de 9 ans », a révélé le Chef du Gouvernement ivoirien. Qui n’a pas tari d’éloge à l’endroit du président Alassane Ouattara qui a décidé de réaliser ce barrage, un dossier très ancien d’une trentaine d’années. Présentant le projet, le ministre Adama Toungara a indiqué que le Barrage de Soubré s’inscrit dans la stratégie de mise en valeur équilibrée des ressources énergétiques du pays. « Le projet d’aménagement hydroélectrique de Soubré, avec une puissance installée de 275 MW et un productible annuel d’environ 1 100 GWh, permettra de relever le niveau de l’hydroélectricité en Côte d’Ivoire, de rééquilibrer le mix énergétique et de faire face, à moindre coût, à l’évolution croissante de la consommation nationale », a-t-il précisé. Et de rassurer les populations riveraines du projet: « le Gouvernement a entrepris de mener une étude d’impact environnemental et social qui permettra de déterminer notamment les conditions de déplacement, de relocalisation, d’indemnisation et de compensation des populations affectées par le projet ».
La construction du barrage de Soubré (cinq fois la puissance du barrage de Kossou) durera 56 mois. Sa mise en service est prévue pour fin 2017 ou début 2018. Le coup d’envoi des travaux de construction du barrage sera donné, sauf changement de dernière minute, en février, par le président Alassane Ouattara. Le barrage de Soubré va permettre à la Côte d’Ivoire d’exporter de l’énergie vers la Guinée-Conakry et le Libéria en plus du Ghana, du Bénin, du Togo, du Burkina Faso et du Mali. Toute chose qui fera de la Côte d’Ivoire, un hub en matière d’énergie sous-régionale.
Jean Eric ADINGRA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment