Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3940 du 10/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Conseil des ministres, hier : Le transport des déchets dangereux interdit vers la Côte d’Ivoire
Publié le jeudi 10 janvier 2013  |  Le Patriote


Activités
© Abidjan.net par Atapointe
Activités gouvernementales : Conseil des ministres extraordinaire du vendredi 04 Janvier 2013.
Vendredi 04 Janvier 2013. Abidjan. Plateau. Présidence. Le chef de l`Etat SEM Alassane Ouattara a présidé, un conseil des ministres extraordinaire


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le traditionnel Conseil des ministres hebdomadaire s’est tenu hier, au Palais de la présidence de la République au Plateau. Durant deux heures d’horloge, le président de la République, Alassane Ouattara, et ses collaborateurs ont échangé autour de plusieurs questions touchant la vie de la nation. Plusieurs projets de lois et des projets de décrets ont été pris à cette occasion. En ce qui concerne les projets de lois, il s’est agi principalement de la ratification de conventions. La première convention est relative au contrôle des mouvements transfrontaliers des déchets dangereux et de leur élimination. Cette convention va permettre d’interdire désormais le transport de déchets vers la Côte d’Ivoire. Sur l’intérêt de ce projet de loi, le ministre Bruno Nabagné Koné, porte-parole du gouvernement, explique que cette convention permet aux pays en développement de transporter vers l’Occident des déchets pour les traiter. Mais a contrario, elle interdit le transport dans l’autre sens. Et de relever que si cette convention avait été ratifiée et mise en ?uvre, on n’aurait pas assisté au déversement des déchets toxiques à Abidjan. Un autre projet de loi pris, autorise le chef de l’Etat à ratifier la convention adoptée le 13 décembre 2006 à New-York et relative au droit des personnes handicapées. Cette loi vise à permettre aux handicapés de participer pleinement à la vie du pays et à leur assurer un traitement plus digne. Un troisième projet de loi pris autorise le président de la République à ratifier le protocole d’accord sur l’accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable qui découle de cette utilisation. Toutes ces conventions visent, selon le porte-parole du gouvernement, à mettre le pays en conformité avec ce qui se fait dans les pays démocratiques et modernes. Un autre projet de loi a été pris sur la sécurité nucléaire au titre du ministère de la Santé et de la lutte contre le Sida en liaison avec le ministère des Mines, de l’Energie et du pétrole. Cette loi vise à protéger les populations contre le danger des rayonnements ionisant. Des projets de décrets ont également été présentés. Un projet portant modalité d’habilitation en qualité d’Officier de Police judiciaire, des fonctionnaires et agents des Parcs, offices et réserves nationaux et des Eaux et Forêts. Il s’agit de donner les moyens aux personnes qui sont en charge de la protection de la nature pour leur permettre d’exercer de la meilleure façon. Plusieurs communications ont aussi été faites. A ce niveau, une communication a été faite au titre du ministère des Affaires étrangères relative à la signature d’un nouvel accord de Siège entre la Côte d’Ivoire et l’Unesco. Dans ce cadre, l’Unesco ouvre à nouveau son bureau d’Abidjan pour le renforcement des relations entre la Côte d’Ivoire et cette institution. Une seconde communication faite par le Premier ministre en liaison avec le ministre de l’Agriculture est relative aux informations concernant la collecte et l’utilisation des redevances prélevées sur la filière Café-Cacao au 30 septembre 2012. Cet exercice s’inscrit dans le cadre de la politique de la bonne gouvernance. Il permet de faire le point des prélèvements sur la filière. Le montant de redevance collecté au titre du fonctionnement est de 4,23 milliards FCFA. Au titre de l’investissement, 10,3 milliards FCFA. Le solde des redevances est de 40 milliards FCFA. Pour la campagne 2011-2012 du Cacao, la production a été de 1.485.882 tonnes. Pour la campagne 2012-2013, l’Etat projette de réhabiliter 3000 kms de pistes pour faciliter le transport des produits. Fait notable a fait remarquer le porte-parole du gouvernement, nombre de paysans sont revenus à la caféiculture du fait de la mise en place d’un prix de garantie. Le gouvernement a aussi annoncé la signature d’un accord de prêt pour un aménagement hydro électrique sur le barrage de Soubré. Ce projet qui coûtera 331 milliards FCFA, selon le ministre Bruno Nabagné Koné va durer 56 mois et il permettra de générer environ 5000 emplois. Le projet relatif à la numérisation complète de la chaîne du Conseil des ministres a aussi été entériné. Dans les divers, le Conseil a été informé de la mise en place d’un guichet unique pour permettre aux parents des victimes d’établir à temps les dossiers des personnes mortes. S’agissant des blessés, un traitement gratuit est envisagé et des cellules d’écoute ont été mises dans différentes communes.
COULIBALY Zoumana

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment