Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



L`intelligent d`Abidjan N° 2750 du 31/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Économie

Filière café-cacao / Encore des charges contre les anciens barons : Henri Amouzou accusé de detourner 600 millions de la Chambre d’Agriculture
Publié le jeudi 31 janvier 2013  |  L`intelligent d`Abidjan


Les
© Abidjan.net par abidjan.net
Les dirigeants du café-cacao


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

A la recherche des faits infractionnels, le Tribunal correctionnel présidé par Coulibaly Ahmed a, le mercredi 30 janvier 2013, interrogé les dirigeants du Fdpcc dans la grande salle d’audience des flagrants délits d’Abidjan-Plateau.

«Les 600 millions de francs Cfa destinés à la restructuration de la Chambre d’Agriculture ont été détournés en 2002». C’est cette infraction que le Procureur Oulaye Fernand a brandie contre Amouzou Kassi Henri et Kouassi Théophile respectivement président du Conseil de gestion et secrétaire exécutif du Fdpcc (Fonds de développement et promotion des activités café-cacao). Les deux accusés, pour leur défense, ont dit ne pas avoir manipulé cet argent. Alors, le président Coulibaly Ahmed leur demande où l’argent est-il passé, dans ce cas ? Les prévenus parlent sans convaincre le Tribunal parce que n’ayant pas de preuve matérielle pour contredire l’accusation. Avant d’arriver là, le Tribunal a cherché à savoir où Kouassi Théophile a eu autant d’argent pour renflouer de manière astronomique ses différents comptes du Sénégal, de France et de Côte d’Ivoire pour devenir milliardaire de 2001 à 2008. L’accusé a démontré qu’il était bien payé à hauteur de 8millions/mois assorti de primes exceptionnelles d’encouragement dont 13 mois de salaire de prime. Toute chose, selon lui, lui permettant de devenir milliardaire parce qu’il faisait aussi des affaires dont il s’est refusé de donner la nature malgré les questions du président Coulibaly. A la question de savoir combien de comptes avait-il, Kouassi a révélé qu’il en avait que trois (Bhci, City Bank et Bicici) en Côte d’Ivoire et une en France à BNParibas avec 1 million d’Euros. Pour ce qui est de l’infraction sur les 19 comptes fictifs du Fdpcc, Amouzou et Théophile ont tout nié et le procureur a demandé que le nommé Abou Seydou, détenteur exclusif de l’information vienne porter la contradiction le lundi 4 février, devant la Tribunal. Une autre infraction a été révélée par le Parquet portant sur la somme de 10 milliards de francs Cfa du Frc (Fonds de régulation et de contrôle café-cacao) destinée au Fdpcc. L’audience a été suspendue et reprend lundi 4 février 2013.
M.Ouattara

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment