Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



L`intelligent d`Abidjan N° 2750 du 31/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Sport

Poule D / Algérie – Côte d’Ivoire : 2-2 : Les remplaçants évitent l’humiliation….
Publié le jeudi 31 janvier 2013  |  L`intelligent d`Abidjan


Football/CAN
© Abidjan.net par Liz Paba
Football/CAN 2013: Les Fennecs d`Algérie affrontent les Eléphants de Côte d`Ivoire
Mercredi 30 janvier 2013, groupe D, Rustenburg. Les Fennecs d`Algérie affrontent les Eléphants de Côte d`Ivoire pour le compte de la troisième journée des matchs de poules de la CAN 2013.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La Côte d’Ivoire déjà qualifiée et assurée de terminer en tête de son groupe, a fait tourner son effectif hier, face à l’Algérie, pour le compte de la troisième journée de poule (D).

Les Algériens, voulant sauver l’honneur avant de rentrer au bercail, prennent le contrôle de la rencontre au coup d’envoi. Avec un jeu rapide, ils secouent la défense ivoirienne par l’entremise de Boudebouz Ryad, sur le côté gauche. Boka Arthur est mis à rude épreuve dès les trois premières minutes. Trois minutes plus tard, c’est autour de Traoré Ismaël. Ce dernier est pris à défaut dans la surface de réparation. Il rudoye au nez de l’arbitre gabonais, Otoga Castane, Soudani El Arabi. L’arbitre indique tout naturellement le point de penalty. Boudebouz Ryad, le proposé au tir, envoie le cuir sur le montant gauche des buts gardés par Yeboah Daniel. Les Eléphants ne sont pas cueillis à froid. Les Algériens ne baissent pas les bras malgré l’ouverture du score manquée. Mais à l’image de Drogba Didier, l’équipe ivoirienne se reveille. Kalou Salomon se loupe à la 16e minute après avoir fait le plus difficile. Il échouera une seconde fois devant le portier algérien, Doukha Izzedine. Sur coup-franc, Didier Drogba manquera le cadre à la 25e minute. Le jeu s’équilibre sans veritable assauts offensifs de part et d’autre. La pause intervient sur cette parité au score (0-0). A la reprise, Ya Konan Didier entre en lieu et place de N’Dri Romaric. Comme en première période, ce sont les Fennecs qui se projettent en attaque. 52e minute, faute élémentaire de Yeboah Daniel aux abords de la surface de réparation. Le coup-franc qui s’ensuit, est contré par le mur ivoirien. Vahid Halilhodzi fleurant un coup, opera un changement. Boudebouz sort pour Feghouli Sofiane à la 61e minute. Une minute à peine, sur un centre venu de la gauche, Boka Arthur effleure le ballon avec la main dans la surface de réparation. Le juge de touche signale la faute, penalty decide l’arbitre. Feghouli Sofiane qui venait d’entrer, ne tremble pas et prend à défaut Yeboah Daniel. 1-0 pour l’Algérie à la 64e minute. Sur un autre centre venu de la gauche, Soudani El Arabi prend à défaut la défense et crucifie de la tête le portier ivoirien. 2-0 à la 69e minute. Les Fennecs croient avoir fait le break et sûrs de la victoire à 20 minutes de la fin de la partie. Mais c’était sans compter avec les Eléphants. Ils réagiront par le biais de Didier Drogba et Boni Wilfried. C’est d’abord Drogba qui d’une tête, reprend magistralement un centre de Boka (77e) pour la réduction du score (2-1). Avant que Bony Wilfried ne rétablisse la parité au score, sur un tir à la 80e minute. Les Ivoiriens auraient pu l’emporter si Drogba, dans le temps additionnel, ne manquait pas une action d’éclat dans la surface de reparation. Fennecs et Eléphants coupent la poire en deux, à l’issue de ce troisième match de poule. La Côte d’Ivoire termine en tête de ce groupe avec 7 points. Quant à l’Algérie, elle rentre au bercail avec un petit point au compteur.

L’Afrique de l’Ouest, à l’honneur !

Sept pays de l’Afrique de l’Ouest ont obtenu leur ticket pour les quarts de finale de la 29e édition de la Can. Il s’agit de la Côte d’Ivoire, du Togo, du Mali, du Nigeria, du Burkina Faso, du Ghana et le Cap-Vert. Seule l’Afrique du Sud a pu s’inviter à la fête en obtenant son ticket devant le Maroc. Sur huit places, l’Afrique de l’Ouest en a raflé sept. Si le pays hôte de la compétition, l’Afrique du Sud, n’y prend garde, le samedi 2 février, elle pourrait se faire éliminer en quarts de finale par le Mali. Ce qui donnerait des demi-finales 100% Afrique de l’Ouest. Evidemment, le trophée atterrira au soir du 10 février, dans une capitale de la sous-région. Depuis les derniers sacres de la Côte d’Ivoire (1992) et du Nigeria(1994), cette partie du continent, n’a pu s’offrir le graal continental.
Annoncia Séhoué, envoyé spécial

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment