Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Barrage Hydroélectrique de Soubré : Le Ministre Adama Toungara aux populations : « Le Président Alassane Ouattara vient poser la première pierre le 25 février »
Publié le jeudi 14 fevrier 2013  |  Ministères


Barrage
© Ministères par DR
Barrage Hydroélectrique de Soubré : Le Ministre Adama Toungara visite le site du chantier


 Vos outils




Le projet de construction du barrage de Soubré prend de plus en plus corps. Après la signature de l’accord de prêt avec la société Eximbank Chine le 9 janvier 2013 pour la réalisation de cet ouvrage, la cérémonie de pose de la première est prévue pour le lundi 25 février 2013, en présence du Chef de l’Etat, SEM Alassane Ouattara. C’est le Ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, M. Adama Toungara qui a annoncé la tenue de cet important événement aux élus, aux autorités administratives et aux populations de la région de la Nawa au cours d’une rencontre à la maison des jeunes de Soubré le lundi 11 février 2013. Il avait à ses côtés le Président du Conseil Economique et Social, M. Marcel Zadi Kessy, et plusieurs cadres du secteur de l’électricité en Côte d’Ivoire. « Le Président Alassane Ouattara me charge de vous dire qu’il sera avec vous, ici à Soubré, le 25 février prochain, pour la pose de la première pierre du barrage de Soubré », a-t-il révélé. Et d’indiquer que la construction du barrage de Soubré est un projet important pour l’Etat de Côte d’Ivoire car pouvant permettre au pays d’atteindre son indépendance énergétique dans les prochaines années. Pour le Ministre Adama Toungara, la réalisation de cet ouvrage d’un coût global de 331 milliards de F CFA, génèrera environ 5 000 emplois pour la région de la Nawa. Il a surtout rassuré les populations quant à la prise en compte par le Gouvernement de leurs préoccupations exprimées par le député Dally Jules. Car, dira-t-il, « ce que l’Etat veut en construisant ce type d’infrastructure c’est qu’il impulse un développement réel dans la région et qu’il apporte une certaine richesse à la population ». Soulignons que le projet d’aménagement hydroélectrique de Soubré, avec une puissance installée de 275 MW et un productible annuel d’environ 1 100 GWh, permettra de relever le niveau de l’hydroélectricité en Côte d’Ivoire, de rééquilibrer le mix énergétique et de faire face, à moindre coût, à l’évolution croissante de la consommation nationales.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires