Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Bouaké :Children of Africa vole au secours des orphelins et enfants déshérités
Publié le samedi 23 fevrier 2013  |  AIP


Enfance:
© Présidence par Martial
Enfance: Children Of Africa offre des cadeaux aux enfants de la pouponnière de Bouaké
Vendredi 22 février 2013. Bouaké. La pouponnière reçoit la visite de la Fondation "Children Of Africa" de la Première dame de Côte d`Ivoire, venue couvrir les enfants de cadeaux


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Bouaké -La Fondation Children of Africa, présidée par la première dame ivoirienne, a offert vendredi aux pensionnaires de la pouponnière et de la maison de l’enfance de Bouaké un important lot de vivres et de non vivres.

Composés entre autres d’articles de bébés, des sacs de riz, de cartons de savons, de lait et de farine, de machines à coudre et à laver, ces vivres et non vivres été remis par la conseillère de la première dame, Chantal Poity.

Mme Poity a remercié les responsables des structures pour leur attention et amour apporté aux enfants. Elle a encouragé les encadreurs à utiliser à bon escient ces dons pour le bien-être des enfants auxquels Mme Ouattara accorde une importance capitale, a-t-elle ajouté.

La directrice de la pouponnière de Bouaké, Mme Adé Mariam, au nom des pensionnaires, a remercié la présidente de la Fondation Children of Africa pour son soutien constant aux enfants.

Adé Mariam a également émis le vœu pour l'achèvement des travaux de réhabilitation du centre de protection de la petite enfance (CPPE), ouvert il y a plusieurs décennies.

Le centre encadre 141 enfants au sein de la pouponnière de Bouaké, elle-même construite depuis 1974.
D’une capacité d’accueil de 50 lits, elle compte à ce jour 34 poupons.

Fondée en 1970 par les religieux, la maison de l’enfance de Bouaké a été la deuxième structure visitée par les émissaires de la Fondation Children of Africa. Cette maison a en charge de la rééducation et la formation des jeunes (garçons) de la rue,

Le frère Dénis Kiendrébéogo, directeur de la maison de l’enfance de Bouaké, a traduit toute sa reconnaissance à la première dame, Dominique Ouattara, pour sa fidélité et sa sollicitude maternelle à la cause des enfants en situation difficile dont ceux de la maison de l’enfance de Bouaké.

Le frère a plaidé pour la construction de structures d’hébergement et la prise en charge alimentaire pour fidéliser les enfants au centre, afin d’éviter qu’ils retournent dans la rue.

(AIP)

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires