Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3992 du 13/3/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Daniel Kablan Duncan : “Le PTG permet au Gouvernement de se doter d’un plan d’action”
Publié le mercredi 13 mars 2013  |  Le Patriote


Gouvernement:
© Présidence par DR
Gouvernement: Les ministres en séminaire de ‘’cadrage’’ sur le Programme de travail gouvernemental (PTG) 2013
Mardi 12 mars 2013, au Palais de la Présidence de la République, en présence de SEM. Alassane OUATTARA, Président de la République le gouvernement s`est reuni pour évaluer son action Photo:Premier ministre Kablan Duncan


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Excellence Monsieur le Président de la République ;
Messieurs les Ministres d’Etat ;
Mesdames et Messieurs les Ministres;
Chers participants au séminaire sur le Programme de Travail Gouvernemental (en abrégé PTG).
Excellence Monsieur le Président de la République,

Qu’il me soit permis avant tout, de saisir l’occasion de l’ouverture du séminaire Gouvernemental consacré au bilan du Programme de Travail Gouvernemental 2012 et à l’adoption de celui de l’année 2013, pour renouveler ma profonde gratitude à Votre Excellence ; gratitude pour la marque de confiance qu’il vous a plu de me manifester aux fins de diriger l’équipe gouvernementale, ainsi que pour le soutien sans faille dont vous m’honorez dans la conduite de cette délicate mission. C’est également le lieu de vous assurer de ma détermination et de mon engagement personnel, ainsi que de ceux des membres du Gouvernement, à ?uvrer sans relâche, sous votre haute autorité, à la concrétisation des engagements pris par votre Excellence devant la Nation. Je voudrais, enfin, vous adresser nos sincères remerciements, pour avoir bien voulu autoriser et présider en personne l’ouverture du présent séminaire. Votre présence distinguée à nos côtés confirme l’intérêt particulier que vous attachez à cette activité, qui servira de rampe de lancement aux actions à mener au cours de l’année 2013.

Excellence Monsieur le Président de la République, L’adoption du Programme de Travail Gouvernemental, en abrégé PTG, est un moment fort du processus du travail Gouvernemental. En effet, le PTG permet au Gouvernement de se doter d’un plan d’action cohérent lui donnant une claire visibilité et lisibilité, et induisant ainsi pour lui, la capacité de mesurer son efficacité et de faire une bonne évaluation de ses résultats. Nous savons que nos compatriotes attendent du Gouvernement qu’il tienne ses engagements, lesquels ont été consignés, notamment, dans le Plan National de Développement (PND) 2012-2015. Et le PTG, qui est la traduction annuelle du PND, est un instrument d’impulsion de l’action gouvernementale qui fait ressortir les activités devant être concrétisées sur le terrain par les différents Ministères, chacun selon ses attributions. Un autre problème récurrent, auquel j’entends apporter une réponse à partir du Programme de Travail Gouvernemental, est celui de la programmation des projets de textes et de communications à inscrire à l’ordre du jour des Conseils. Le PTG, une fois adopté, devrait faciliter la programmation glissante des projets de loi, de décret, et de Communication en Conseil de Gouvernement et en Conseil des Ministres.

Excellence Monsieur le Président de la République, Il est important de préciser que les perspectives 2013 que nous allons faire ressortir au terme de nos travaux prévus le mercredi 13 mars 2013, vont prendre appui sur les acquis et actions réalisées en 2012.

Ainsi, le bilan du PTG 2012, qui sera présenté, s’inscrit dans trois axes : l Les activités réalisées au titre du Programme de travail Gouvernemental ; l Les activités s’inscrivant spécifiquement dans le cadre du Programme Présidentiel ; l Les activités réalisées hors programme. Ce bilan sera l’occasion de rappeler entre autres les grands chantiers de développement que vous avez initiés et qui se poursuivent d’ailleurs, au nombre desquels, je veux citer, entre autres, la pose de la première pierre du barrage de Soubré, les travaux du pont Henri Konan BEDIE et son réseau d’échangeurs, les travaux d’hydraulique villageoise et urbaine, la réhabilitation de nombreux tronçons routiers, qui s’ajoutent aux travaux importants de restauration des Universités, le repositionnement de notre pays dans l’estime de la communauté internationale, sont autant d’actes de fierté pour nous vos collaborateurs. Excellence, on peut et on doit le dire avec fierté, sous votre haute autorité, la Côte d’Ivoire est au travail, la Côte d’Ivoire est en chantier. Au plan économique, certes, eu égard à l’importance du déficit de développement enregistré par notre pays, à la tiédeur observée des années durant en terme d’investissements, à l’immensité des attentes de nos populations, les efforts fournis tardent à produire pleinement leurs effets aux yeux de nos compatriotes.

Tout de même, on peut constater que, sous votre impulsion et avec votre implication personnelle, notre économie a connu une croissance importante. En effet, de moins 4,7% en 2011 du fait de la crise postélectorale, elle s’est fortement redressée pour atteindre 8,6% en 2012 contre 8,1% prévue initialement par les Institutions de Bretton Woods. Notre objectif affiché est que cette croissance se poursuive à un rythme élevé, pour atteindre 9% en 2013 et 10% en 2014. Par ailleurs, la tenue, les 04 et 05 décembre 2012 à Paris, du Groupe Consultatif qui a permis de mobiliser 8,6 milliards de dollars US, soit 6,5 milliards d’euros, pour le financement des projets publics apparaît, comme l’un des symboles de votre ardent désir de replacer notre pays assez rapidement dans le sens de la marche conformément à votre ambition de faire de lui un «pays émergent à l’horizon 2020 ».

Excellence Monsieur le Président de la République, Ce sont donc toutes ces ressources extérieures générées principalement par l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE, mais également nos capacités intérieures avec un budget pour l’année 2013, qui s’équilibre, en recettes et en dépenses à 3814 milliards de F CFA, qu’il nous faut utiliser rationnellement, à travers le programme de travail gouvernemental que nous allons adopter, au terme des deux (02) jours de séminaire. Il reste bien entendu qu’un collectif budgétaire sera préparé pour prendre en compte à la fois les conclusions du groupe consultatif et les urgences du PTG non budgétisées. En ce qui concerne spécifiquement la préparation du séminaire, celle-ci a suivi le processus habituel. Ainsi, Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement ont été invités à élaborer des documents qui font ressortir à la fois le bilan de l’année 2012, mais également les principales actions prévues pour le programme de travail de l’année 2013. S’agissant plus précisément du Programme de Travail Gouvernemental, le document qui fera l’objet de nos travaux, est la consolidation des plans d’actions sectoriels des différents ministères. Il convient de relever cependant que, contrairement aux années précédentes, et sur mes instructions, le PTG 2013 a privilégié une approche par axes prioritaires, et non par axes stratégiques. Les ministères ont donc été invités à présenter, dans une matrice d’actions sectorielle, les dix (10) ou quinze (15) actions prioritaires à mener pour l’année en cours ; celles-ci étant, pour l’essentiel, une déclinaison des grands dossiers prioritaires identifiés par Votre Excellence. Ces dossiers prioritaires ont été formellement transmis à Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement, dont l’attention a, par ailleurs, été attirée sur la nécessité de la prise en compte : l d’une part, du souci d’améliorer notre classement au Doing Business et d’?uvrer à l’éligibilité de la Côte d’Ivoire au Programme MCC en 2013, et, l d’autre part, de la mise en ?uvre effective des engagements pris par Votre Excellence, lors de ses visites à l’Ouest et à l’Est du Pays.

En outre, plusieurs séances de travail ont été organisées avec les représentants des Ministères désignés comme points focaux, afin qu’ils s’imprègnent de la vision dont le PTG 2013 est porteur. Par la suite, et après la production des documents provisoires, les points focaux des différents départements ministériels ont été invités à des séances de travail d’harmonisation et de consolidation. Ces rencontres ont été notamment enrichies par la participation active et assidue des Conseillers sectoriels de la Présidence de la République. Je voudrais saisir cette occasion pour féliciter l’ensemble de nos collaborateurs, ceux de la Présidence de la République, ceux de mon cabinet ainsi que les points focaux des Ministères, qui ont travaillé en synergie, afin de produire les documents du PTG. Au total, et d’une manière générale, les plans d’actions sectorielles des ministères s’inscrivent : (i) dans le Plan National de Développement (PND) 2012-2015 et, plus précisément, dans les actions prévues pour 2013 ; (ii) dans le canevas tracé par le Programme Economique et Financier appuyé par la Facilité Elargie de Crédit (FRC) conclu avec le FMI ; (iii) dans le Programme Présidentiel et les engagements pris par votre Excellence ; (iv) et dans le PIP. Je veux indiquer que les documents présentés pour le séminaire, à la fois pour le bilan 2012 et les perspectives 2013, sont constitués : l d’une matrice d’action présentée sous forme de tableau. l et d’un document narratif servant de support explicatif à la matrice d’actions.

Excellence Monsieur le Président de la République ;
Messieurs les Ministres d’Etat ;
Mesdames et Messieurs les Ministres;
Chers participants au séminaire sur le PTG ;

Je terminerai mon discours de cadrage par un mot sur le déroulement pratique du présent séminaire. Il se déroulera sur deux jours, conformément à l’agenda établi à cet effet. Pour des raisons pratiques, les interventions de Messieurs les Ministres d’Etat et de Mesdames et Messieurs les Ministres ont été regroupées en six (06) thématiques. Chaque intervenant disposera de quinze (15) minutes pour présenter succinctement le bilan de son action pour 2012 et son programme pour 2013. Pour chaque thématique donnée, les points focaux, à raison d’un représentant par Ministère, seront admis dans la salle, afin d’assister leurs Ministres respectifs, notamment dans la présentation des Power Points. Au terme du passage des Ministres de chaque thématique, nous disposerons de 45 minutes pour des échanges. A ce propos, je veux me convaincre que Messieurs les Ministres d’Etat et Mesdames et Messieurs les Ministres, qui sont, pour leur très grande majorité, habitués à la pratique des séminaires sur le PTG, s’astreindront au respect du temps imparti pour les présentations, et s’imposeront, par ailleurs, la concision lors des échanges qui s’en suivront. C’est au prix de cette rigueur que nous pourrons terminer nos travaux dans le délai prescrit. Telle est, Excellence Monsieur le Président de la République, la substance des propos liminaires qu’il m’a paru important de présenter, avant qu’il vous plaise de bien vouloir procéder à l’ouverture du séminaire gouvernemental consacré à l’adoption du PTG 2013.

Je vous remercie pour votre aimable attention.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires