Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2786 du 15/3/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Soumahoro Ben N’Faly, président de l’Association pour la protection des consommateurs actifs de Côte d’Ivoire (APROCACI) : «Nous n’avons pas été surpris de cette mesure… mais»
Publié le vendredi 15 mars 2013  |  L’intelligent d’Abidjan




 Vos outils




«Nous n’avons pas été surpris de cette mesure puisque l’ensemble des organisations de consommateurs a été appelé par l’Anare pour nous donner l’information. Ils nous ont aussi donné des explications. Le tarif social demeure, mais c’est uniquement pour les abonnés 5 ampères qui consomment de 0 à 80kwh chaque deux mois. Il se trouve, selon les explications, que certaines personnes ont certes 5 ampères, mais elles ont une consommation de 200kwh. C’est donc après une enquête sur six mois que l’Etat a décidé du basculement. Raison pour laquelle, nous conseillons aux clients, qui dépassent les 5 ampères, de prendre 10 ampères parce qu’en restant avec les 5 ampères, le consommateur est facturé au double du tarif de sa consommation. Pour vous donner mon cas, aujourd’hui, je paye moins cher que lorsque j’avais 5 ampères. Ma consommation en électricité lorsque j’avais 5 ampères, était en moyenne de 250 Kwh. Je payais une facture d’électricité comprise entre 80.000FCFA et 100.000FCFA. Mais depuis que j’ai pris 10 ampères, je paye entre 40000FCFA et 50.000FCFA. C’est vraiment un cas personnel. Au niveau de l’Aprocaci, nous conseillons à ceux qui dépassent 80 kwh de prendre 10 ampères. Toutefois, s’il arrive que nous découvrions que des consommateurs qui doivent être alignés sur le tarif social sont basculés sur le tarif général, nous allons protester vigoureusement. En réalité, le véritable problème c’est la fraude sur l’électricité. Nombreux sur les consommateurs qui payent à la place des fraudeurs. C’est pourquoi, nous demandons aux consommateurs d’être plus vigilants ».

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires