Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2786 du 15/3/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Eglise du Christianisme Céleste / Révérend Kanon Luc : ‘‘Ediémou était de mèche avec la directrice des cultes’’
Publié le vendredi 15 mars 2013  |  L’intelligent d’Abidjan


Crise
© Islam Info
Crise post-électorale : Images de l`inhumation de l`Imam Cissé et de sa famille assassinés à Williamsville
Lundi 21 mars 2011 à Abidjan :Ediémou Blin Jacob, Pdt du Forum des Confessions religieuses lors des funérailles de l`Imam Cissé


 Vos outils




Le chef du Diocèse de l’Eglise du Christianisme Céleste de Côte d’Ivoire est très amer. Le révérend Luc Kanon dit ne pas se reconnaître dans les propos du révérend Ediémou Blin Jacob. Il a manifesté ce mécontentement devant la presse, à son domicile, sis au quartier Château d’Angré, le mercredi 13 mars 2013. Les points d’achoppements selon le conférencier du jour, sont la prière œcuménique prévue pour le samedi 16 mars, à laquelle son image aurait été associée sans son accord et la sortie du révérend Ediémou Blin Jacob visant à «défier» la décision de l’autorité ministérielle quant au limogeage de la directrice générale de la direction des cultes. «Nous avons été lésés au 1er pèlerinage. Le révérend Ediémou m’a remis 2.000.000 F Cfa pour envoyer 1500 pèlerins en terre sainte. Il a simulé une réconciliation pour pouvoir profiter des bonnes grâces de la directrice générale de la direction des cultes. C’est maintenant que je comprends qu’ils étaient de mèche. Concernant la prière œcuménique du 16 mars prochain, je n’ai pas été associé aux préparatifs. Ils disent vouloir prier pour la paix et pour les autorités. C’est une bonne chose. En tant qu’homme de Dieu, nous ne devons pas faillir à cette mission. Mais ce qui est paradoxal est qu’on veut prier pour les autorités et on s’insurge dans le même temps contre leur décision», s’est-il étonné. Il faisait référence à la prise de position du révérend Ediémou Blin Jacob qui appelait à soutenir Dr Dao Diaby Aminata, ancienne DG des cultes. Même s’il rêvait prendre part à cette prière, rétorque-t-il, ce ne serait pas possible. Car, il est en partance pour le pèlerinage en terre sainte, à Iméko au Nigeria. Par la suite, il a tenu à apporter la précision suivante : «En tant que dirigeant de l’église, nous ne sommes pas contre les autorités ivoiriennes. C’est cette arme que nos ennemis utilisent contre nous. Nous en voulons pour preuve la récente visite chez le pasteur Emmanuel Oschoffa du vice-président du Conseil constitutionnel, Pr Sarasoro Hyacinthe». «Le temps est arrivé pour qu’Ediémou respecte la hiérarchie de l’église du Christianisme Céleste. Qu’il arrête de faire de la politique dans la religion», a soutenu Kanon. Pour sa défense, le révérend Ediémou Blin Jacob dit ne pas être concerné par de tels propos. « Ce n’est pas moi qui organise cette prière. C’est le District avec l’apôtre Bouabré qui veulent qu’on prie pour le Gouvernement», a-t-il renchéri, avant de promettre le grand déballage bientôt.
A.Dedi

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires