Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

La CEDEAO espère la fin de la crise en Guinée-Bissau et au Mali avant la fin de 2013
Publié le vendredi 22 mars 2013  |  Xinhua


Crise
© AFP par DR
Crise au Mali : clôture du 42eme sommet des chefs d’Etats de la Cedeao à Yamoussoukro
Jeudi 28 février 2012, Yamoussoukro. Les Chefs d’Etat de la sous-région se sont réunis durant 48 heures dans la capitale ivoirienne pour plancher sur la crise au Mali.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

PRAIA - Le président de la Commission de la Communauté économique des Etts de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) espère que les crises politiques en Guinée-Bissau et au Mali seront surmontées avant la fin de cette année.

La crise politique et militaire en Guinée-Bissau et le Mali devront avoir des développements "positifs", a déclaré jeudi à Praia, Kadré Désiré Ouédraogo.

M. Ouédraogo, qui se trouve dans la capitale capverdienne pour participer à deux initiatives liées à l'intégration régionale en Afrique de l'Ouest et aux négociations pour les Accords de Partenariat économique (APE) avec l'Union européenne (UE), s' adressait aux journalistes après une rencontre avec le Premier ministre capverdien, José Maria Neves.

Si la situation au Mali est en train de se stabiliser, avec l' annonce de nouvelles élections générales en juillet prochain, en Guinée-Bissau le processus est retardé, mais devra être conclu avec des élections prévus avant le 31 décembre.

"Nous espérons un plan de paix inclusive et transparente, pour que les élections libres, sera approuvé rapidement", a-t-il souhaité.

L'élaboration du plan, il a ajouté, est appuyé par cinq organismes internationaux qui surveillent la situation dans le pays, notamment l'ONU, l'Union africaine (UA), l'Union européenne (UE), des pays de langue portugaise (CPLP) et de la CEDEAO.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires