Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Art et Culture

Abidjan célèbre les musiques urbaines du monde à partir d’Anoumabo, jeudi
Publié le jeudi 11 avril 2013  |  Agence de Presse Africaine


Culture
© Abidjan.net par Serges T
Culture : Lancement du festival Femua 2013.
Mercredi 20 février 2012 - Novotel : Lancement du Festival d`Anoumabo (FEMUA) 2013.



Voir tout l'album photo
 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - La 6ème édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA) placée sous le signe de la décentralisation, s’ouvre jeudi soir à Abidjan en présence de plusieurs sommités de la musique africaine dont Oumou Sangaré, Viviane N’dour, San Fan Thomas, JB M’piana et la Fouine.
Cette sixième édition du FEMUA parrainée par le ministre d’Etat ivoirien, ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko est marquée par plusieurs innovations.

Après Anoumabo, cette édition s’étend à Abobo (Nord d’Abidjan), Yopougon (Ouest) et Cocody, le quartier des ambassadeurs pour ‘’prêcher’’ la réconciliation et la cohésion nationale aux mélomanes de ces communes.

S’agissant du contenu, le ‘’FUMUA 6’’ qui se tiendra du 11 au 14 avril, sera animé par des stars internationales de la musique africaine et française.

Il s’agit notamment de JB M’piana (RDC), Oumou Sangaré (Mali), Viviane N’dour (Sénégal), Alif Naaba (Burkina Faso), San Fan Thomas (Cameroun), les Ivoiriens Dobet Gnahoré et Charly Yapo de la diaspora et de l’artiste français, la Fouine pour la musique internationale.

Au plan national, les artistes Dj Mix, le groupe Sotheca, les Marabouts d’Afrique, Baby Philip et les Patrons, apporteront la touche locale sur la scène de même que le groupe Magic System lui-même.

‘’Anoumambo demeure par excellence le lieu d’accueil du festival, du fait de la reconnaissance du groupe Magic System à ce village’’, précise à APA un membre du staff de Salif Traoré dit ‘’Asalfo’’, lead vocal du groupe et Commissaire Général dudit festival, un projet ‘’immense’’ et ‘’évolutif’’ grâce à l’enthousiasme unanime exprimé tant par les festivaliers que les promoteurs.

En plus de cette reconnaissance, la capacité d’accueil, l’originalité, l’hospitalité de ses habitants et de ses autorités (la chefferie et sa notabilité) ainsi que la sécurité, constituent des atouts majeurs pour Anoumabo. Au plan de la gastronomie, ce village offre de meilleurs plats ivoiriens : l’attiéké et le poulet braisé.

Le village a une accessibilité aisée par le boulevard Valéry Giscard d’Estaing (VGE) ou par la voie menant à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS).
La beauté du site et sa capacité d’accueil sont autant d’atouts qui font du FEMUA un rendez-vous propice aux rencontres humaines et artistiques.

Situé sur la rue principale du village, le site du FEMUA est d’abord un symbole pour le groupe Magic Système. La tribune VIP était autrefois le quartier général du groupe où tous les contrats étaient signés.

Pendant les 3 jours du festival ce petit village de 68.000 âmes deviendra un véritable carrefour de brassage culturel. Espace urbain, Anoumabo est devenu au fil du temps une plaque tournante.

Le FEMUA est un événement à caractères social et culturel, crée pour permettre aux populations les plus démunies et qui n’ont souvent pas les moyens de s’offrir un ticket de concert, de réaliser leurs rêves en recevant sur une même scène dans leur environnement, les plus grosses stars de la planète.

Le FEMUA qui se défini comme un des plus grands festivals de l’Afrique subsaharienne se tient tous les ans dans une ville cosmopolite.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires