Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2810 du 13/4/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Investiture / Maurice Bandaman aux secrétaires de la Sicogi : ‘‘A la Rti et à la Poste de Côte d’Ivoire… ce sont mes secrétaires qui m’ont aidé’’
Publié le samedi 13 avril 2013  |  L’intelligent d’Abidjan


Culture
© Abidjan.net par prisca
Culture : le Burida engage sa restructuration
Lundi 11 mars 2013. Abidjan. Palais de culture de Treichville. Le BURIDA a organisé une séminaire en vue de la restructuration ses organes en présence de M. Maurice Bandaman, ministre de la Culture et de la Francophonie


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

L’Amicale des secrétaires-assistantes et assimilées de la Sicogi (ASAASI) a procédé le jeudi 11 avril 2013, à l’investiture de sa section au 2ème étage de l’immeuble Mirador, en présence du ministre Maurice Bandaman, du DG de la Sicogi et de la présidente de la Ligue ivoirienne des secrétaires.

Membre à part entière désormais de la Ligue ivoirienne des secrétaires (LIS), la présidente de l’ASAASI, Ouédraogo Evelyne et sont bureau ont reçu des mains de Bamba Adja, les attributs, démontrant leur appartenance à la LIS. Par la suite, elles ont prêté serment d’honorer la profession. Parrain de la cérémonie, Maurice Bandaman, ministre de la Culture et de la Francophonie a demandé aux membres de la LIS d’assumer avec honneur cette fonction. Selon le ministre, c’est l’ignorance qui fait croire que les secrétaires font un métier de subalternes. Avant d’avouer : «Ne vous sous estimez pas. A la Rti et à la poste de Côte d’Ivoire où j’ai eu à gérer des crises énormes, ce sont mes secrétaires qui m’ont aidé». Poursuivant, il leur a demandé de tenir secret, comme l’indique le nom de leur profession, les confidences auxquelles elles ont accès. Pour sa part, le DG de la Sicogi, Kamara Loukimane, a insisté sur le fait qu’elles soient les premières collaboratrices des chefs d’entreprises. Agnès Diarrassouba Kélétigui présidente de la LIS, les a exhortées à la fidélité, la loyauté et à la formation. «Une secrétaire doit avoir une grande culture », leur a-t-elle conseillé. Tout en plaçant son mandat sous le sceau de la discrétion, l’efficacité et la loyauté, Ouédraogo Evelyne a estimé que « la secrétaire c’est aussi le fusible du patron ». Aussi, cette association s’est assignée pour mission l’émancipation de la gent féminine à la Sicogi. Le ministre Maurice Bandaman a remis la somme de 500.000 F Cfa au bureau.

ADedi

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires