Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4016 du 12/4/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Art et Culture

Gangan Nicodème (Chef du village d’Anoumabo) à Hamed Bakayoko : “Vous êtes un bon ministre”
Publié le samedi 13 avril 2013  |  Le Patriote


Cérémonie
© Abidjan.net par Atapointe
Cérémonie d`ouverture de la 6ème édition du FEMUA
Vendredi 12 Avril 2013. Marcory Anoumabo. Le ministre d`Etat, ministre de l’intérieur Hamed Bakayoko et le ministre de la culture et de la Francophonie Maurice Bandama et le commissaire général du FEMUA Traoré Salif ont ouvert les festivités du Féstival des Musiques Urbaines d`Anoumabo (FEMUA).


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Il attendait certainement cet instant pour exprimer les préoccupations de ses populations. Et il l’a bien réussi. Hier après-midi, l’un des moments marquants de la cérémonie d’ouverture de ce Femua 6 a été l’intervention de Gangan Nicodème, chef du village d’Anoumabo. D’abord, le chef traditionnel a fait un bref historique de son village qui, selon lui, a été déplacé, suite à l’expansion d’Abidjan, plusieurs fois dans les communes de la ville avant de s’installer définitivement à Marcory. «Aujourd’hui, Anoumabo est une île qui comporte 95 000 habitants, des autochtones et allogènes, et est devenu un endroit où il fait bon vivre. En témoigne la tranquillité dont a joui le village durant la crise postélectorale », a-t-il révélé. Ensuite, il a loué les grandes qualités humaines et professionnelles du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko. «Vous êtes un bon ministre. Vous faîtes un excellent travail » lui a-t-il dit. Puis, il a ajouté que les populations d’Anoumabo souhaitent que l’éminent membre du gouvernement aide leur village à sortir de la décrépitude, faute, à l’en croire, de bitume et de caniveaux. Bien plus, le chef Gangan a plaidé pour un plan Marshall pour Anoumabo qui « en a gros sur le cœur». «Notre souhait, c’est de vous aider à avoir un poste de police à Anoumabo. Une requête à laquelle, le ministre Hamed Bakayoko a donné un avis favorable. « Je ferai tout pour que d’ici le prochain Femua, Anoumabo ait son premier commissariat de police. Un engagement accueilli par une salve d’applaudissements.

YS

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires