Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4016 du 12/4/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Art et Culture

Un dîner pour souhaiter Akwaba aux délégations internationales
Publié le samedi 13 avril 2013  |  Le Patriote


Cérémonie
© Abidjan.net par Atapointe
Cérémonie d`ouverture de la 6ème édition du FEMUA
Vendredi 12 Avril 2013. Marcory Anoumabo. Le ministre d`Etat, ministre de l’intérieur Hamed Bakayoko et le ministre de la culture et de la Francophonie Maurice Bandama et le commissaire général du FEMUA Traoré Salif ont ouvert les festivités du Féstival des Musiques Urbaines d`Anoumabo (FEMUA).


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Jeudi soir, l’ambiance était bon enfant, au restaurant La Cuisine, située à Cocody. Et pour cause, le ministère de la Culture et de la Francophonie y organisait un dîner en l’honneur des délégations internationales du Femua 6.

Le ministre Bandaman empêché, c’est son Directeur de cabinet, M. Dembélé Fausséni qui l’a représenté, en compagnie de quelques membres du cabinet, dont des directeurs centraux. D’une voix pleine de chaleur, M. Dembélé a souhaité la bienvenue à ces invités, pour la plupart des stars de la chanson, notamment Oumou Sangaré, JB M’Piana, Dobet Gnahoré, Sam Fan Thomas, Viviane Chedid, Alif Naaba, et Charly Yapo. « Vous êtes chez vous ici », leur a-t-il lancé. Selon lui, la Côte d’Ivoire veut retrouver sa place de capitale de la culture en Afrique.

« La Côte d’Ivoire renaît aussi grâce à sa culture. Elle a été le ciment qui est resté après tout ce que les autres ont essayé de casser », a ajouté M. Dembélé, avant de saluer l’initiative d’A’salfo, commissaire général du Femua. «Il est porteur d’un projet fabuleux. Il a fait ce que l’Etat devait faire. Aujourd’hui, l’Etat se met à ses côtés pour faire ce qu’il a à faire», a fait remarquer M. Dembélé, avant de remettre à A’salfo, un appui financier de son département pour cette 6ème édition du Femua. Quelques instants plutôt, le patron du Femua avait dit sa joie de voir tous les artistes sollicités répondre à leur invitation. Puis, il a vivement témoigné sa gratitude au ministère de la Culture et de la Francophonie, qui ne ménage aucun effort pour le festival soit une réussite.

YS

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires