Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Côte d’Ivoire : vers l’amélioration de la fourniture en eau potable à Abidjan
Publié le mercredi 24 avril 2013  |  Xinhua


Lancement
© Primature par DR
Lancement des travaux de construction du château d’eau de N’dotré : Le premier ministre, Daniel Kablan Duncan pose la premiere pierre
Mardi 23 avril 2013


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

ABIDJAN, 23 avril (Xinhua) -- Des travaux de construction d'un château pour l'amélioration de la fourniture en eau potable de la capitale économique ivoirienne, Abidjan, ont été lancés mardi par le Premier ministre Daniel Kablan Duncan.

L'ouvrage de 5 000 m3 situé dans la commune d'Anyama (banlieue au nord d'Abidjan) devrait permettre de résoudre le déficit d'approvisionnement en eau potable estimé à 30% à Abidjan.

M. Duncan a fait savoir qu'un plan d'urgence de 48 milliards de francs CFA (95 millions USD) a été mis en place à Abidjan pour résorber ce déficit.

La réalisation de ce programme d'urgence comprend "une première phase de 29 milliards qui aura un impact direct sur la desserte et une deuxième phase de 19 milliards, qui aura un impact sur la sécurisation du réseau", a-t-il expliqué soulignant que les travaux ont commencé "dès 2013".

"Ils comprennent à la fois l'accroissement de la production ( réalisation et équipement de forages), mais également l'accroissement de la capacité de stockage et de transport, de la protection des infrastructures et de la sécurisation des alimentations en eau", a indiqué le Premier ministre.

Les populations abidjanaises sont confrontées à des coupures intempestives d'eau courante en raison d'infrastructures insuffisantes.

La production journalière totale cumulée d'eau potable à Abidjan est d'environ 350 000 m3 pour des besoins estimés 500 000 m3/jour soit un déficit journalier de 150 000 m3.

Le président Alassane Ouattara a lancé en août dernier des travaux de renforcement de l'alimentation en eau potable d'Abidjan à partir de la nappe phréatique de la ville de Bonoua (sud-est), un projet financé à hauteur de 50 milliards de francs CFA (près de 100 millions USD) par Eximbank de Chine.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires