Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

Rupture de l’alimentation en électricité du mercredi 15 mai 2013 : les explications de la CIE
Publié le mardi 21 mai 2013  |  Ministères


Vœux
© Ministères par DR
Vœux du nouvel an au ministre Adama Toungara
Mercredi 23 janvier 2013. au siège de la Société pour le Développement Minier (SODEMI) à Cocody a eu lieu la cérémonie de présentation de vœux du Nouvel An 2013 au Ministre Adama Toungara par les acteurs des secteurs du Pétrole, des Mines et de l’Energie.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le mercredi 15 mai 2013 à 18h10, le réseau électrique ivoirien a enregistré une rupture de l’alimentation en électricité à Abidjan et dans certaines localités de l’intérieur du pays.

Qu’est ce qui a provoqué cet incident ?

Le réseau ivoirien est interconnecté avec celui du Ghana. Par conséquent le mercredi 15 mai 2013 à 18h10, il a été enregistré un défaut sur la ligne d’interconnexion Côte d’Ivoire-Ghana. Ce défaut a provoqué la rupture totale de l’alimentation du poste d’ABOBO qui est l’un des postes de transit les plus importants d’Abidjan.

Cette rupture totale de l’alimentation du poste d’Abobo a fait fonctionner les automatismes de protection du réseau qui ont conduit au déclenchement des deux groupes d’Azito et de tous les groupes de production de Vridi (CIPREL, VRIDI 1 et AGGREKO) pour les protéger d’une quelconque avarie.

Cette importante perte de production a fait fonctionner le plan de défense du réseau électrique mis en place depuis 2009. Ce plan de défense a permis de séparer le réseau de l’intérieur du pays de celui d’Abidjan pour éviter la propagation du défaut sur le réseau intérieur qui aurait conduit inévitablement à un déclenchement général.

Ainsi, grâce au fonctionnement du plan de défense du réseau électrique, une partie du réseau ivoirien est restée alimentée par les centrales hydrauliques de Buyo, Taabo et Kossou.

Quelles ont été les actions menées ?

Dès le constat de cet incident, toutes les équipes de la CIE, ainsi que tous les producteurs indépendants d’électricité et les opérateurs gaziers ont été mobilisées dans les usines, les postes et au dispatching national pour réalimenter progressivement la clientèle sur tout le réseau électrique ivoirien.

La reprise des premiers clients d’Abidjan a débuté à 19h01 et a pris fin à 20h48 mn.

La reprise des localités de l’intérieur concernées a débuté à 19h39. Les derniers clients de l’intérieur ont été alimentés à 22h58.

La CIE rassure la population que la situation normale d’exploitation du réseau électrique est entièrement rétablie à ce jour et continue d’être mobilisée pour garantir la continuité de la fourniture de l’électricité.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires