Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Nord-Sud N° 2375 du 4/6/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Kouadio Konan Bertin (Kkb), président de la Jpdci : « Nous allons au congrès pour contrôler le parti »
Publié le mardi 4 juin 2013  |  Nord-Sud


Report
© Le Mandat par DR
Report de la marche du 15 mai: KKB affirme son soutien au président Bédié
Mardi 18 mai 2010. Abidjan, Maison du parti à Cocody. Le président kouadio Konan Bertin anime une conférence de presse après le report de la marche du 15 mai


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Cette fois, le président de la Jeunesse du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) parlait au nom des ‘’Bédiéistes de 2000’’ ( mouvement ayant soutenu le maintien d’Henri Konan Bédié à la tête du Pdci, quand il a été contraint à l’exil après le coup d’Etat de 1999) ». A ce point-presse qui s’est tenu hier à la ‘’Maison du parti’’ à Cocody, Bertin Konan Kouadio (Kkb) a déclaré qu’il partait au 12ième congrès du Pdci pour prendre le pouvoir avec ses amis. « Nous allons à ce congrès pour contrôler le Parti démocratique de Côte d’Ivoire », a conclu le président de la Jpdci qui venait de lire un propos liminaire, appelant à l’application des textes du parti qui, selon lui, n’autorisent plus un nouveau mandant à M. Bédié à la tête du Pdci. Le conférencier était flanqué de certains cadres dont l’ancien ministre Gnamien Yao. « Notre souhait est donc que notre prochain congrès s’organise dans le strict respect des textes du parti et dans la considération mutuelle, en permettant aux uns et aux autres de tenir leurs rangs respectifs », avait-il souligné dans son propos introductif. Pour lui, les textes proposent même une sortie honorable à celui qui a défendu les couleurs du Pdci aux présidentielles de 2010. « Le mérite de Bédié, c’est qu’après lui, il y ait des gens valables qui fassent même mieux que lui. Et c’est cela le but d’un chef», a-t-il soutenu, non sans dénoncer les intrigues de certains caciques de l’ancien parti unique qui travailleraient à travestir ces textes au profit du président, ‘’forclos’’. « Beaucoup de ceux qui disent cela ce sont eux qui ne reconnaissaient en Bédié aucune compétence au temps d’Houphouet.

«Que le Rdr laisse le Pdci tranquille !»

Ce serait une injure à l’intelligence des hommes que de penser que sans Bédié, c’est le chaos au Pdci», a-t-il indiqué.

«Croyez-moi, les hommes compétents, il y en a au Pdci-Rda qui peuvent assurer la relève », a-t-il déclaré. KKB s’est également insurgé contre les tentatives d’ingérence du Rassemblement des républicains (Rdr) dans le débat à l’intérieur du Pdci. «Quand nous posons des problèmes en interne du Pdci-Rda, les réponses viennent du Rdr», s’est-il dit étonné. «Est-ce que vous voulez nous dire que c’est au Rdr de nous donner nos responsables. Est-ce que c’est au Rdr de nous dire qui doit être le président de notre parti ? »s’est interrogé le président de la Jpdci. «Le Rdr n’a pas à se mêler des affaires internes au Pdci-Rda, rien que pour le respect de l’alliance. Laissez le Pdci-Rda choisir ses responsables », a-t-il dit. KKB faisait allusion à son dernier point-presse qui avait suscité une levée de boucliers au Rdr contre ses prises de position, notamment l’éventualité d’une rupture de l’alliance du Rhdp. «Pourquoi, s’est-il révolté, si on évoque l’éventualité de la candidature du Pdci, on doit dire que c’est contre Alassane Ouattara ? Ne cherchez pas les ennemis là ou il y n’en a pas, nous ne sommes pas vos ennemis. Nous ne sommes pas vos adversaires », a assuré le porte-parole des « Bédiéistes de 2000 ».

Ténin Bè Ousmane

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires