Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2853 du 6/6/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Célébration / Journée mondiale de l’Environnement : 27% des Ivoiriens souffrent de la malnutrition
Publié le jeudi 6 juin 2013  |  L’intelligent d’Abidjan


Journée
© Abidjan.net par Atapointe
Journée de l`environnement: la jeunesse de Bonoua unie contre les ordures
Mercredi 05 Juin 2013. Bonoua. A l`occasion de la célébration de la journée internationale de l`environnement,l`ONG Groupement de Personnes consciente de l`Environnement (GPCE) a organisé une tournée de ramassage des ordures à travers la ville.


 Vos outils




La Côte d’Ivoire, à l’instar des autres pays du monde, a commémoré le mercredi 5 juin 2013, a célébré la Journée mondiale de l’Environnement. Cette journée a été marquée par une conférence co-animée par le ministère de l’Environnement, de la Salubrité urbaine et du Développement durable en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (Pnue).

Cette cérémonie dont le thème cette année est : «Penser-Manger-Préserver», a eu lieu à l’Amphithéâtre de Pharmacie de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody. Représentant le ministre de l’Environnement, Dr Allah Kouadio Rémi, Mme Kaba Nasséré, directrice de cabinet du ministre, a demandé aux populations de lutter contre le gaspillage. Ce qui signifie selon elle, qu’il faut manger ce qui est utile pour le bien-être.

Car, dira-t-elle, «selon les estimations de la Fao, chaque année, 1,3 million de la population mondiale meurent de faim et plus de 20. 000 enfants meurent de faim chaque année. 27% de la population ivoirienne souffrent de la malnutrition», du fait des déchets alimentaires. C’est pourquoi, le ministère de l’Environnement, de la Salubrité urbaine et du Développement durable va organiser cette année, deux panels de réflexions sur les questions environnementales.
Pour sa part, Abou Bamba, coordinateur du Pnud, a attiré l’attention sur le triptyque Penser-Manger-Préserver. Qui peut ne pas être un sujet intéressant pour les pays en voie de développement. Pourtant, soutien-t-il, ces pays sont exposés à de réelles pertes alimentaires. Un danger auquel, prévient-il, il faut apporter des solutions en mettant fin au gaspillage. «Il faut par tous les moyens, combattre le gaspillage, par éthique», a-t-il insisté. Abou Bamba a également salué la décision du gouvernement ivoirien d’interdire la vente et la fabrication des sachets plastiques.

Une décision qu’il a qualifiée de courageuse. Les festivités de la célébration de la Journée de l’environnement ont enregistré la participation de miss Earth Monde et de l’Afrique du Sud. Le clou de la manifestation a été marqué par un planting symbolique d’arbres.

A.Dedi

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires