Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Côte d`Ivoire : la situation des femmes est "préoccupante", selon la Banque mondiale
Publié le mardi 18 juin 2013  |  Xinhua


Relance
© Abidjan.net par Atapointe
Relance économique: Le directeur des opérations de la banque Mondiale en Cote d`Ivoire visite le CEPICI
Jeudi 31 décembre 2013.Abidjan Plateau.Immeuble Djekanou. Madani Tall, le Directeur des opérations de la Banque Mondiale a effectué une visite des locaux du guichet Unique des Formalités des entreprises. Il en a profité pour faire l`état des lieux de structures ayant bénéficiées d`un appui financier du PARE-PME.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

ABIDJAN -- La Banque mondiale estime que la situation des femmes en Côte d`Ivoire est "préoccupante" dans un rapport présenté lundi au Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, à l`issue d`une "large consultation" des femmes sur l`ensemble du territoire national.

La consultation a permis de "noter les défis auxquels sont confrontés les femmes et de montrer que la situation des femmes est préoccupante au sortir d`une longue crise sociopolitique" en Côte d`Ivoire, a déclaré le directeur des Opérations de la Banque mondiale à Abidjan, Madani Tall, à l`issue de sa rencontre avec le Premier ministre.

En juillet dernier, la Banque mondiale avec ses partenaires et un groupe de femmes leaders a sillonné l`ensemble des différentes régions de Côte d`Ivoire pour "écouter les femmes sur la problématique du genre, sur les difficultés, les perspectives et les solutions qu`elles souhaitent voir apportées à ces problématique".

Ce sont les "recommandations" issues de ces consultations qui ont été présentées au Premier ministre, a indiqué Madani Tall, sans autres précisions sur le contenu du rapport.

"Le Premier ministre nous a rassurés par rapport à la détermination du gouvernement sur cet agenda important", selon M. Tall qui souligne l`importance de la femme.

"La moitié de la population, c`est la femme et un pays ne peut pas se développer sans cette moitié importante", a-t-il relevé.

Madani Tall soutient avoir été "rassuré" par le Premier ministre sur "les dispositions pratiques" qui sont prises pour aider à la mise en oeuvre des recommandations qui découlent de cette "consultation très large" des femmes.

Un atelier de validation est prévu pour voir "si les femmes se reconnaissent dans ce rapport, si le diagnostic est bon et si les recommandations reflètent ce qui a été dit dans les différentes régions de Côte d`Ivoire", a conclu le représentant de la Banque mondiale.

LIENS PROMOTIONNELS