Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Visite d’Etat : Les "Konga" n’auront pas de doléances à formuler à leur "fils"
Publié le jeudi 4 juillet 2013  |  Agence Ivoirienne de Presse




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Kong, 4 juil (AIP)- A un jour de l'arrivée du président Alassane Ouattara à Kong, sa ville d'origine, dans le cadre d'une visite d'Etat qu'il a entamée mardi dans le district des Savanes, des cadres et habitants de la localité ou "Konga", assurent qu'ils n'auront pas de doléances à lui formuler, estimant que celui-ci connait déjà les problèmes dont "il a les solutions".

"Nous n'avons pas de doléances à lui formuler, aucune doléance n'est possible, parce qu'il connait nos problèmes et nous savons aussi qu'il en a les solutions", a confié à l'AIP un cadre du village, Ouattara Bamoussa, lors d'un entretien mercredi soir.

"Nous allons juste le bénir et lui dire merci", a-t-il ajouté, soulignant que le chef de l'Etat est bien placé pour savoir ce dont son village a besoin.

"Nous n'avons rien à lui demander, nous lui faisons confiance", fait savoir une autre dame du troisième âge qui montre du doigt la voie principale de la ville et les lampadaires.

"Vous voyez ce goudron et toute cette lumière, c'est les signes de sa présence permanente parmi nous ici au village. Il fait chez lui aujourd'hui ce qu'il a fait chez les autres hier".

Pour le chef de Kong, Ouattara Fakary, son village "a déjà commencé à obtenir ce qu'il a toujours voulu depuis de longues années".

"Donc nous savons qu'Alassane (Ouattara) est plus au courant de nos problèmes que nous-mêmes. C'est pourquoi, on ne va pas faire de doléances quand il sera là", a-t-il renchéri.

Alassane Ouattara est un descendant de Sékou Ouattara, fondateur du royaume de Kong qui s'étendait du nord de la Côte d'Ivoire au sud du Burkina Faso et du Mali. Ce royaume a connu son apogée au 17ème siècle avant d'être détruit par Samory Touré vers la fin du 18ème siècle.

Cette visite du président Alassane Ouattara dans son village est la première du genre depuis son accession au pouvoir le 11 avril 2011, note-t-on.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires