Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Les proches de Gbagbo aux assises, un nouveau coup porté au dialogue entre le pouvoir et le FPI?
Publié le vendredi 12 juillet 2013  |  RFI


Politique/Front
© Abidjan.net par Prisca
Politique/Front populaire ivoirien: Ouverture de la 20è édition de la Fête de la liberté, en présence du président du parti, M. Pascal Afi N`guessan
Jeudi 29 avril 2010. Abidjan, Yopougon. Célébration de la Fête de la Liberté sur le site du futur siège du Front populaire ivoirien (FPI). Photo: Simone Gbagbo et Affi N`guessan


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

En Côte d’Ivoire, la chambre d’accusation du tribunal d’Abidjan a décidé mercredi 10 juillet d’envoyer 84 proches de l’ex-président Laurent Gbagbo devant une cour d’assises, lors d’une audience à huis clos de confirmation des charges. Parmi les 84 accusés figurent Simone Gbagbo, l’épouse de l’ancien président et le franco-ivoirien Michel Gbagbo, le fils né d’un premier mariage du fondateur du Front populaire ivoirien, le FPI, le président du parti Pascal Affi N’Guessan et tous ceux qui avaient bénéficié de la liberté provisoire. Toutes les charges ont été abandonnées seulement pour six personnes. Cette décision, qui concerne presque la totalité des prévenus, repose la question du processus de réconciliation et celle du dialogue direct entre le pouvoir et le FPI. ... suite de l'article sur RFI

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires