Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4093 du 15/7/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Exilés au Togo et au Ghana : 124 Ivoiriens sont rentrés au pays
Publié le lundi 15 juillet 2013  |  Le Patriote


Réconciliation
© Ivoire-Presse par FN
Réconciliation nationale: les exilés de Lomé au siège de l`Alliance pour le changement (APC)
Jeudi 16 mai 2013. Abidjan. Siège de l`Alliance pour le changement (APC), à Cocody-les-Deux-Plateaux. Le Bureau exécutif national de l’Alliance pour le changement (APC) reçoit une délégation de réfugiés ivoiriens au Togo conduits par Esse Aka Berenger


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Quelque 124 Ivoiriens ayant trouvé refuge au Ghana et au Togo au plus fort de la crise postélectorale sont retournés au pays, a-t-on appris samedi dernier auprès du Service d’aide et d’assistance aux réfugiés et apatrides (SAARA).
Selon des responsables de cette structure, les réfugiés qui avaient l’envie de regagner la Côte d’Ivoire n’ont pas hésité à s’approprier l’opération de rapatriement volontaire. Plusieurs d’entre eux arrivés dans un camp de transit à Abidjan ont exprimé leur joie de retrouver leurs proches, leurs familles et leur terre natale. "Les conditions sont désormais réunies pour une meilleure vie dans le pays. Les réfugiés doivent répondre à l’appel du gouvernement, et rentrer pour participer au développement du pays", a soutenu le coordonnateur du SAARA, Timothée Ezouan.
Pour celui-ci, ce mouvement de retour d’une vague de réfugiés fait suite aux différents appels qui ont été lancés pour rassurer les exilés.
Suite à ces appels, plusieurs exilés ivoiriens majoritairement pro-Gbagbo ont rejoint la Côte d’Ivoire. Selon des statistiques, plus de 250.000 Ivoiriens s’étaient installés dans des pays de la sous-région, après qu’ils eurent fui le pays en raison du conflit armé postélectoral qui faisait rage entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara. A ce jour, il reste environ 50 000 exilés ivoiriens dans les camps de réfugiés dans les pays limitrophes, après plusieurs vagues de rapatriement volontaire. A plusieurs occasions, le président ivoirien Alassane Ouattara a exhorté ses compatriotes exilés à l’extérieur à revenir pour prendre leur part dans le processus de réconciliation nationale et de reconstruction en cours dans le pays.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires