Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4094 du 16/7/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Nécessité de déployer les forces d’élite
Publié le mardi 16 juillet 2013  |  Le Patriote




 Vos outils




Le phénomène des coupeurs de route a repris de plus belle et semble s’être même intensifié. Puisqu’il ne se passe plus de jour sans qu’on ne signale leur présence sur les voies rurales ou même interurbaines avec parfois des morts d’homme parmi les victimes. Mardi dernier dans la région du Gbêkê, un car de l’une des compagnies de transport de Bouaké a fait les frais de l’action des coupeurs de route à quelques kilomètres de la ville de Bouaké. Cette opération a causé la mort de deux personnes et fait vingt-sept blessés. Avant ce forfait, dans la nuit du dimanche 7 juillet, une attaque similaire a entraîné la mort d’un chauffeur répondant au nom d’Ouattara Abdoulaye sur la ligne Bondoukou-Abidjan. Le phénomène préoccupe, surtout dans la partie Nord du pays. Les bandits dont il s’agit utilisent de gros moyens, parfois des armes de guerre pour opérer.

La réaction de l’autorité doit être donc conséquente. Quelques unités d’élites ont atterri dans le Hambol et font déjà un travail remarquable. L’envoi donc d’éléments des forces de sécurité vers certaines villes de l’intérieur du pays donne déjà des résultats encourageants et probants. L’action des bandits de tout acabit y a considérablement diminué. Avec en prime, la réduction des attaques de ces bandits de grand chemin. Face à la persistance du mal, le déploiement des forces d’élite sur toute l’étendue du territoire national s’impose et urge. Des équipes du Centre de coordination des décisions opérationnelles( CCDO) commencent à être déployés dans quelques localités. Cette décision salutaire doit se poursuivre comme l’a indiqué le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko. Vu la résurgence de la situation au Nord, il importe que ces unités d’élite soient rapidement déployés dans les différents départements du District des Savanes pour freiner un tant soit peu les coupeurs de route dans leur élan. Trop de sang a déjà coulé et de nombreuses personnes sont tombées lâchement par la faute de ces malfaiteurs à la recherche du gain facile.

Coulibaly Zoumana

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires