Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4095 du 17/7/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Art et Culture

Fescato 2013 : Un festival pour “vendre” l’agouti
Publié le mercredi 17 juillet 2013  |  Le Patriote




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La fête de l'agouti. La 1ère édition du Festival Culinaire et Touristique d'Aulacode d'élevage, dénommée « Fescato 2013 », connaîtra son épilogue les mardi 6 et mercredi 7 août prochains à la place Gabriel Tiacoh de Toumodi. En prélude à cet événement, M. Pierre Assouman, Président du Comité d'Organisation, était récemment face à la presse dans les locaux de Côte d'Ivoire Tourisme au Plateau. Il s'agissait pour lui de situer les enjeux de cette manifestation pilotée par deux structures, Synergies Internationales et Ivoire Challenge. «L'objectif général est de faire la promotion et la valorisation de la viande d'Aulacode d'élevage pour contribuer à l'amélioration des conditions de vie de la population. Nous voulons aussi encourager les jeunes en quête d'emploi de la Région du Bélier à s'insérer dans l'Aulacodiculture moderne et sensibiliser la population sur le déboisement, la limitation des feux de brousse, la suppression du braconnage et de l'extermination d'Aulacode sauvage», a-t-il expliqué. Selon lui, le Fescato 2013 vise également à promouvoir et vulgariser la viande d'Aulacode provenant de l'élevage auprès des hôteliers et restaurateurs de maquis de la Région en particulier et de toute la Côte d'Ivoire en Général.

Les présélections, qui ont débuté le 29 juin dernier à Abidjan, s'achèveront le 16 juillet à Kokumbo, après avoir parcouru Dimbokro, Yamoussoukro, Toumodi, Djékanou, Didiévi, Tiébissou et Oumé. Le principe du concours est simple : les tenancières de maquis doivent concocter deux plats imposés (le Kedjenou à l'aulacode d'Elevage et le Gouagouassou à l'aulacode), quand les restaurateurs doivent, eux aussi, cuisiner deux plats (le choucouya à l'aulacode et le braisé d'aulacode). Les meilleurs se retrouveront donc pour la finale à Toumodi, pour deux jours de festivités, qui verront la participation des opérateurs économiques de cinq départements à savoir Toumodi, Djekanou, Oumé, Dimbokro et Yamoussoukro. Trois prix principaux récompenseront les meilleurs talents culinaires d'Aulacode. Il s'agit du 1er Prix Gabriel Tiacoh doté d'une enveloppe de 500 000 FCFA, du 2ème Prix Jeannot Ahoussou (300 000 FCFA) et du 3ème Prix François Konan Banny (200 000 FCFA). D'autres distinctions seront également remises aux participants.

YS

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires