Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

Retour de la BAD : Une mission de communication attendue à Abidjan
Publié le vendredi 19 juillet 2013  |  AIP


Donald
© Getty Images
Donald Kaberuka : Président de la Banque africaine de développement (BAD)
Président de la Banque africaine de développement, Donald Kaberuka prend la parole durant une conférence de presse Juin 1 2011 à Tunis. La Banque africaine de développement a récemment approuvé 500 millions de dollars de prêts d`appui budgétaire à la Tunisie .


 Vos outils




Abidjan, 18 juil (AIP)-Une mission préparatoire pour les activités de communication sur le retour de la Banque africaine de développement (BAD) à son siège est attendue dans les prochains jours à Abidjan.


Selon une note d'information du ministère ivoirien du Plan et du Développement parvenue à l'AIP, cette mission, conduite par le directeur du retour de la BAD à Abidjan (DIRA), Nono Jacques Samuel Matondo-Fundani, va, du 22 au 26 juillet, rencontrer des structures de communication ainsi que des organes de presse dont l'Agence ivoirienne de presse (AIP), en vue de mettre en œuvre une stratégie commune de communication pour faire du retour de l'institution financière panafricaine à son siège initial une réussite.


Les autorités ivoiriennes et les dirigeants de la BAD qui accordent une importance à l'évènement entendent, au cours de cette mission des experts en charge de la communication et de la gestion du changement, harmoniser les messages et outils de communication, précise-t-on.


Entérinés lors des réunions annuelles qui se sont tenues à Marrakech, au Maroc, du 27 mai au 31 mai, par les conseils des gouverneurs de la BAD et du Fonds africain de développement (FAD) ont décidé, les premiers mouvements des agents du groupe sont attendus vers la fin de l'année 2013.


"Ils se poursuivront au cours des deux prochaines années", a déclaré le président Kaberuka, précisant que cette feuille de route devra "garantir la stabilité de l'institution, la continuité des activités et le bien-être des employés et de leurs familles".


Délocalisé de la Côte d'Ivoire en 2003, pour des raisons sécuritaires, suite à la décennie de crise que le pays a connue, le groupe de la Banque africaine de développement prévoit le retour de près de 500 personnes d'ici décembre 2013.


Le reste des quelque 2.000 agents se fera en 2014 au moment où la BAD va célébrer son cinquantenaire, souligne-t-on.

kp

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires