Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Région

Koffi Koffi annonce un ratissage prochain des zones de Bouaké et de Katiola
Publié le dimanche 21 juillet 2013  |  AIP




 Vos outils




Bouaké - Le ministre délégué auprès du président de la République chargé de la défense, Paul Koffi Koffi, a informé les populations de Bouaké du prochain ratissage des régions de Gbèkè et du Hambol, pour éradiquer le phénomène de coupeurs de route de plus en plus inquiétant dans la zone.

Samedi, lors d'une réunion tenue à Bouaké avec le corps préfectoral, les autorités militaires, les chefs traditionnels et religieux, ainsi que les représentants de la société civile, des associations de femmes et de jeunes, et des ex-combattants, le ministre Koffi Koffi, sans révéler la date, a souligné qu'il s'agira d'une opération d'envergure pour ratisser toute la zone autour de Bouaké, notamment les localités de Brobo, Sakassou, Djébonoua, Katiola et de Bouaké.

''On mettra la pression jusqu'à ce que le phénomène soit éradiqué'', a déclaré le ministre Paul Koffi Koffi tout en donnant l'assurance que l'opération de ratissage n'empêchera pas les populations de sortir.

La traque contre les bandits a permis en trois jours d'arrêter huit bandits à Bouaké, 10 à Arrah et Daoukro, tous des enfants, de 18 ans à 22 ans.

''Nous ne voulons pas voir nos enfants mourir dans des caniveaux, il faut que nos enfants désarment, le meilleur emploi, ce n'est pas avec une arme ; on ne peut pas s'enrichir avec une arme'', a fait savoir le ministre.

Il a donc demandé aux populations de collaborer avec l'armée en renseignant celle-ci, mais également le corps préfectoral sur les caches d'armes, pour plus d'efficacité et de réussite à l'opération de ratissage pour une meilleure protection des populations.

Escorté par 25 équipes de 110 personnes lourdement armées, le ministre Paul Koffi Koffi a fait remarquer que la République est bien gardée.

''Je suis avec cette armada pour faire passer le message", a prévenu le ministre délégué de la Défense.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires