Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Région

Lancement de la journée de l’arbre édition 2013 à Botro (Bouaké)
Publié le jeudi 1 aout 2013  |  AIP




 Vos outils




Bouaké, La direction régionale des Eaux et Forêts de Bouaké a procédé, mercredi à Botro (40 Km à l’ouest de Bouaké), au lancement officiel de ‘’la journée de l’arbre, édition 2013’’, avec pour objectif la reconstitution de 150 ha du couvert végétal dans la région de Gbèkè.

Cette cérémonie marquant le début du projet ‘’une école, cinq hectares de forêt‘’ avait pour thème ‘’Un citoyen, un arbre'.

Elle a été suivie d’un planting d’arbres sur un site de sept ha mis à disposition par le Lycée moderne, avec la participation du contingent pakistanais de l’ONUCI, en présence du préfet du département de Botro, Coulibaly Lamine, parrain de la cérémonie.

Le projet de la direction régionale des Eaux et Forêts de Bouaké couvre les régions administratives du Gbèkè et du Hambol et concerne 50 établissements retenus pour une surperficie globale de 150 ha.

Le projet ‘’une école, cinq hectares de forêt’’ vise à inculquer le savoir, le savoir-faire et le savoir-être en matière de forêts aux enfants depuis l’école et à faire d’eux des hommes et des femmes écocitoyens de type nouveau, respectueux de l’environnement.

‘’Aujourd’hui, nous réalisons cinq hectares de teck pour votre école. Je vous le confie. Ils représenteront 140 millions francs CFA dans 20 ans et permettront la confection des tables-bancs, la construction d’écoles’’, a déclaré le capitaine des Eaux et Forêts de Bouaké, Koffi Kouakou, président du comité d’organisation de la cérémonie.

Il a demandé aux élèves du Lycée moderne de Botro, les premiers bénéficiaires du projet, de se l''’approprier". Le capitaine Koffi dit espérer que ces élèves qui seront plus tard des futurs cadres du pays auront des comportements écocitoyens, pour mettre fin à l’avancée du désert et permettre à la pluie qui se fait rare ces dernières années dans la région, de tomber en vue du développement de l'agriculture dans la localité.

Le capitaine Koffi kouakou a demandé, en outre, à tous et particulièrement aux populations de Gbèkè et du canton Satiklan de Botro d'adhérer à ''l’économie verte'' en plantant des arbres et à les entretenir pour reconstituer le couvert forestier de la Côte d’Ivoire qui n’existe que de nom.

Initié par les ministères des Eaux et Forêts, et de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, le projet ‘'une école, cinq hectares de forêt" est un projet d’envergure nationale qui permettra de constituer 6.000 ha de forêt en cinq ans pour 1.200 établissements scolaires. Il permettra de former 2.400 enseignants, 120 000 élèves et 6000 parents des COGES aux techniques de reboisement, d’entretien et aux conditions d’exploitation des plants.

(AIP)
nam/kkp/cmas

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires