Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Région

Ramadan : L’imam de Yamoussoukro préoccupé du "retour au galop de l’insécurité"
Publié le jeudi 8 aout 2013  |  AIP




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

L'imam principal de la grande mosquée de Yamoussoukro, Saïd Sylla, officiant la prière de la fête de fin du Ramadan, jeudi, a attiré l'attention de tous sur "le retour au galop de l'insécurité qui endeuille des familles" sur toute l'étendue du territoire national.

"Encore une fois, je voudrais attirer votre attention sur l'insécurité qui revient au galop. Les difficultés de la vie, notamment le chômage, la pauvreté, etc.conduisent certains esprits faibles à s'orienter vers les solutions de facilité.Il ne se passe pas un seul jour sans que l'on ne parle du phénomène des coupeurs de routes sur tel ou tel axe routier", a affirmé le guide religieux.

Selon lui, voyager aujourd'hui est devenu une hantise pour les paisibles populations.

"Sur la plupart de nos routes, des bandits de grands chemins n'hésitent pas à déposséder les honnêtes personnes de leurs biens, voire de leur vie. Que Dieu nous préserve de tous ces malheurs. Plutôt que de semer la mort et la désolation dans de nombreuses familles, j'invite les auteurs de ces actes répréhensibles à déposer les armes en leur possession et faire confiance au programme du gouvernement et aux structures créées à cet effet, pour la réinsertion des uns et des autres", a-t-il recommandé.

L'homme de Dieu a conseillé à ses ouailles de persévérer dans la recherche de la bénédiction et du paradis d'Allah en faisant preuve d'un engagement spirituel sans faille.

"Chers frères et sœurs en islam, nous voici au terme d'un mois de privation et d'adoration d'Allah. Nous avons suivi ses prescriptions et nous avons prié pour sa gloire et pour le pardon de nos péchés. Nous devons donc avoir encore plus de mérites en accomplissant les six jours de jeûne supplémentaires pour accompagner le Ramadan.Cela n'est pas une obligation, mais j'invite ceux de nos coreligionnaires qui le peuvent de continuer à bénéficier de la grande bonté du Seigneur", a conclu le guide spirituel tout en demandant à Allah de veiller sur les fidèles afin qu'ils célèbrent d'autres fêtes de Ramadan.


Zgrp/kp

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires