Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Dernière heure N° 76 du 9/8/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Ramadan 2013 : libération des pro-Gbagbo et recherche de la paix au cœur des sermons
Publié le vendredi 9 aout 2013  |  Dernière heure


Laurent
© Autre presse par DR
Laurent Gbagbo, ex Président de la République de Côte d`Ivoire


 Vos outils




La fête de Ramadan a été célébrée hier jeudi 08 août par les fidèles musulmans de Côte d’Ivoire. La communauté musulmane de Côte d’Ivoire a célébré hier jeudi 08 août, la fête de Ramadan. Dans les différents lieux de culte, les sermons ont tourné autour de la libération des prisonniers pro-Gbagbo, l’implication des fidèles musulmans dans la quête de la réconciliation et de la paix en Côte d’Ivoire. Au niveau de la mosquée de la Riviéra Golfe, l’Imam El Hadj Mamadou Traoré, a salué, lors de son sermon, la libération provisoire accordée lundi 05 août à 14 personnalités proches de l’ex-Président ivoirien, Laurent Gbagbo, affirmant que cet acte constitue une «décision d’apaisement et de décrispation». «Comme vous le savez, les autorités judiciaires de notre pays viennent de mettre en liberté provisoire 14 personnalités du Fpi arrêtées à la suite de la crise postélectorale. Je profite de la présente tribune pour saluer cette décision d’apaisement et de décrispation qui s’inscrit dans le cadre des enseignements que nous tirons du mois de Ramadan», a déclaré l’Imam Traoré, face à plusieurs milliers de fidèles dont le chef de l’Etat Alassane Ouattara. Pour l’homme religieux, «cette décision, à coup sûr, va contribuer à faire avancer le processus de réconciliation en cours afin de permettre la reconstruction et le développement de notre pays. «Je voudrais dire merci à l’Imam Traoré» pour ses «bénédictions en faveur de la paix dans notre pays», a déclaré le Président Ouattara après la prière, ajoutant que : «C’est notre vœu à tous que l‘évolution récente nous permette d’aller plus loin vers le rassemblement de tous les fils et les filles de Côte d’Ivoire». Dans la commune d’Abobo, la fine pluie qui s’est invitée au débat, n’a pas émoussé l’ardeur des fidèles musulmans. Ils ont pris d’assaut les lieux de prière. Dans son sermon, l’Imam de la mosquée sunnite d’Abobo PK 18, Seydou Sidibé, a invité ses fidèles à ne pas se mettre en marge du processus de réconciliation en cours. Il les a également exhortés à ne plus renouer avec les péchés qu’ils ont abandonnés à la faveur du mois de jeûne musulman. La fête s’est poursuivit jusque tard dans la nuit où les fidèles musulmans, vivement heureux d’avoir traversé ce mois de pénitence, formulaient les vœux de bonheur et de prospérité pour la Côte d’Ivoire et toute la communauté musulmane.

A.Sangaré

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires