Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Le Parlement des jeunes appelle la jeunesse à s’engager dans la réconciliation
Publié le lundi 12 aout 2013  |  AIP


Report
© Abidjan.net par SERGES T
Report de l`Election du Président du Conseil National de la Jeunesse: les Candidats du District d `Abidjan expriment leur ras-le bol
Samedi 10 aout 2013 Abidjan. Les candidats à la présidence du conseil national de la jeunesse ont au cours d`une conférence de presse exprimé leur mécontentement dû au report de l`élection qui devait se tenir dans ce mois d’août.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Daloa - Le président du Parlement des jeunes de Côte d’Ivoire, Vah Yao Josué, a appelé samedi, toute la jeunesse du Haut-Sassandra et de tout le pays à s’engager résolument dans le processus de réconciliation nationale, afin de contribuer à ramener la paix et la cohésion sociale fragilisées à la suite de la crise postélectorale.

L’invite du président national du Parlement des jeunes à la frange de la population qui va de 16 à 35 ans (considérée comme jeunes par la loi) s’inscrivait dans le cadre de la Journée internationale de la jeunesse, célébrée mondialement le 12 août de chaque année, sur recommandation des Nations Unies.

Ainsi, relativement au thème de l’année : ’’Place de la jeunesse dans le développement de la société’’, les participants, notamment les membres de la section locale et des jeunes parlementaires venus des grandes régions du pays, ont été entretenus sur des sous-thèmes tels que ’’le rôle de la CDVR et la place de la jeunesse dans le processus de réconciliation des ivoiriens’’, ’’la culture de la paix et la responsabilité de la jeunesse pour une cohésion solide et durable’’, ’’la rumeur, menace à la cohésion sociale’’.

Instruits sur ces questions par des responsables de l’ONUCI et de la Plateforme des ONG pour le compte de la CDVR, les participants ont échangé avec les animateurs et le sous-préfet central, Ouassolou Gnekpa, qui les ont surtout encouragés à s’inscrire dans le processus de réconciliation et à renoncer à la violence comme moyen de revendication sociale.

’’Cultivez maintenant l’esprit de paix, de cohésion et de réconciliation, favorable au développement de votre pays. Vous en serez les premiers bénéficiaires, en tant que dirigeants de demain’’, ont-ils recommandé à la jeunesse dans toute sa diversité.

Le Parlement des jeunes de Côte d’Ivoire existe depuis 2007 et comprend actuellement une cinquantaine de membres élus, issus de différentes localités du territoire national. Il est une institution à voix consultative sur les questions des jeunes auprès de l’Assemblée Nationale.

(Aip)
yy/kkp/tm

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires