Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L’expression N° 1200 du 13/8/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

San-Pedro / Elimination des pires formes de travail des enfants: le Ricae sensibilise les médias
Publié le mardi 13 aout 2013  |  L’expression


Droit
© Abidjan.net par Emma
Droit des enfants: Le Ricae forme les hommes de média
Bassam. A l`initiative du RICAE, du 17 au 19 septembre 2010, plusieurs journalistes de la presse écrite et audiovisuelle ont suivi une formation animée par l`ONG "Save the Children". Thème: "Traitement de l`information et de l`image relatives aux enfants dans les médias"


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Réseau ivoirien des communicateurs amis des enfants (Ricae) poursuit sa croisade contre les Pires formes de travail des enfants (Pfte). Pour toucher une cible importante, il a formé récemment à San Pedro les journalistes sur les dangers de ce fléau. Ainsi, près de trente acteurs des médias ont reçu des enseignements visant à améliorer leurs connaissances sur le phénomène des Pfte. Objectif: sensibiliser les masses ou alerter les pouvoirs publics avec leurs articles sur les cas d'exploitation d'enfant à des fins agricoles, industrielles, commerciales et domestiques. Zan Bi Eldorado, secrétaire exécutif du Ricae, a fait le distinguo entre le travail « socialisant » de l'enfant et les Pfte qui, a-t-il souligné, possèdent des effets néfastes sur le développement physique, psychologique et émotionnel des enfants. Pour l’animateur, cette formation a « armé » ses pairs de l'univers de la presse d'un « arsenal » juridique édicté par les instances internationales et le gouvernement ivoirien pour endiguer les Pfte. Il a décrit la charte ivoirienne des professionnels des médias pour la protection des droits des enfants, l'arrêté ministériel du 14 mars 2005 déterminant la liste des travaux dangereux et interdits aux enfants de moins de 18 ans et les conventions internationales interdisant les Pfte dans le monde comme une boussole pour les acteurs des médias pouvant les orienter dans l' approche et le traitement de ce problème. Les participants ont réalisé des reportages sur le terrain avec pour thème : « l'exploitation économique des enfants ou les pires formes de travail des enfants ». Les deux groupes ont travaillé sur les cas des enfants transportant les bagages des femmes dans les brouettes au marché de la ville et ceux utilisés par des adultes dans une unité de fabrication de charbon. Au nom de Mamadou Doumbes, président du Ricae, Koné Modeste, a salué les acteurs de la presse pour leur mobilisation à la cause de l'enfant. Il a invité les participants à se montrer prolifiques par leurs productions dans les journaux et les radios sur les Pfte. A la clé, les meilleurs seront récompensés par le prix Ricae/Bit. Les participants, par la voix de Sory Blintiaka, se sont engagés à jouer leur rôle de sentinelles dans la défense et la protection des droits des enfants contre les Pfte dans leur localité respective.

Dosso Mourlaye Abdoulaye
Correspondant régional

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires