Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4117 du 14/8/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Zady Djedjé : "Personne ne peut gâcher la fête”
Publié le mercredi 14 aout 2013  |  Le Patriote




 Vos outils




Les jeunes patriotes de Gagnoa ont animé le 12 août dernier une conférence de presse pour se prononcer sur l'arrivée de Soro Guillaume dans leur localité .Zady Djédjé, le porte-parole de cette coalition, a fait savoir que : « La jeunesse patriotique de Gagnoa n’est pas opposée à la visite du président de l’Assemblée nationale dans la région du Gôh». Il a par ailleurs fait savoir que les jeunes sont plutôt mobilisés pour accueillir la deuxième personnalité du pays. «Personne ne peut gâcher cette belle fête que nous voulons grandiose. Ceux qui s'agitent sont des irresponsables. Allez dire au ministre Dano Djédjé de se taire, parce qu'il n'a rien apporté à la jeunesse de Gagnoa .C'est sous l'ère FPI que la CIB, la société de bois qui employait les jeunes de cette région a été fermée .Le FPI ne nous a rien apporté. Dites aussi à Mme Marie Odette Lorougnon de se taire parce que tous ses enfants sont en Europe .Elle ne se soucie pas du devenir de ceux qui ont donné leur poitrine aux heures chaudes pour défendre le régime de Laurent Gbagbo. Nous cherchons du travail pour subvenir aux besoins de nos familles », a martelé le Président de la coalition des patriotes pour la paix et la réconciliation nationale. L'intervenant a, en outre, indiqué qu'il est indigné du comportement des dirigeants actuels du FPI, parce que, dira-t-il : « La politique du président Laurent Gbagbo n’est pas la politique que la direction du FPI est en train d’appliquer. Si le président Laurent Gbagbo était en Côte d’Ivoire, il n’allait jamais s’opposer à l’arrivée du président de l’Assemblée nationale chez lui à Gagnoa ». Il a terminé en invitant les cadres qui sont hostiles à l’arrivée de Soro Guillaume à se ressaisir. Car pour lui, le temps de la manipulation de la jeunesse est passé. « Que ceux des aînés qui déclarent s’opposer à l’arrivée de Soro en allant dans les villages parler aux parents, soient réalistes et qu’ils viennent nous rejoindre pour qu’ensemble on s’humilie, on demande pardon. Parce que si le pardon est humain, la repentance est divine », a-t-il souligné.

GA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires