Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4117 du 14/8/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Lutte contre le travail des Enfants : Le CNS forme policiers et gendarmes
Publié le mercredi 14 aout 2013  |  Le Patriote


Atelier
© Présidence par David Zamble
Atelier de formation : Le CNS forme des Forces de l`Ordre à la lutte contre le travail des enfants
Mardi 13 Août 2013. Cocody. Pour la lutte contre le travail des enfants; un atelier de renforcement des capacités des éléments des Forces de l`Ordre s’est tenu au Cabinet de la Première Dame.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La lutte contre le travail des enfants passe par la formation de plusieurs acteurs. Ainsi,après le corps préfectoral et les responsables de la communication des différents ministères, le Comité national de surveillance (CNS) a initié hier, au cabinet de la Première Dame, à Cocody, un atelier de formation à l’endroit de 30 agents des forces l’ordre. Toute la journée d’hier, 15 policiers issus de la sous-direction de la Police criminelle chargée de la lutte contre la traite et la délinquance juvénile et 15 gendarmes venus des différentes zones sensibles de l’intérieur du pays, ont pu bénéficier d’une formation dans différents modules sur le problème. Moussa Dosso, président du Comité interministériel de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants, par ailleurs, ministre d’Etat, ministre de l’Emploi, des affaires sociales et de la formation professionnelle, a salué cette initiative car elle permettra d’outiller définitivement les forces de sécurité pour mieux aborder le problème. En effet pour Dosso, en dépit de la pénalisation de la traite des enfants, le phénomène existe et met en péril la vie et l’épanouissement de nombreux enfants. Pour sa part, Mme Sylvie Yao Patricia, Secrétaire exécutive du Comité national de surveillance des actions de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants, dévoilé les objectifs et les enjeux de cet atelier. Selon elle, les actions de sensibilisation et de prise en charge des enfants victimes ne peuvent à elles seules, mettre fin au phénomène de travail des enfants. Pour Mme Yao, il est donc important d’entamer des actions rigoureuses visant à démanteler et mettre hors d’état de nuire les réseaux de trafiquants d’enfants et leurs complices. « A cet égard, les rôles des forces de la police et de la gendarmerie s’avèrent d’une importance capitale. Toutefois, les actions comme l’identification des enfants victimes, le démantèlement des réseaux organisés de traites transfrontalières d’enfants, l’écoute active des enfants victimes et leurs prises en charge que nécessitent leur état physique ou mental, exigent une expertise technique de la part des services spécialisés la police et de la gendarmerie », a-t-elle expliqué. Il ressort des recommandations lues par le Lieutenant Serge Dodora que les hommes en treillis préconisent entre autres, le renforcement des moyens de mobilité des forces de l’ordre ; la nécessité de construire des centres d’accueil et de transit pour les enfants victimes ; la nécessité d’affecter des travailleurs sociaux dans toutes les localités du pays et la nécessité d’établir une collaboration entre les forces de l’ordre et les structures sociales pour une meilleure prise en charge des enfants victimes. La formation a porté sur le cadre conceptuel et institutionnel national de la lutte contre la traite et les pires formes de travail des enfants, les techniques d’identification des enfants victimes de traite et d’exploitation, etc.

Jean Eric ADINGRA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires