Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Présidence du PDCI : un adversaire de Bédié renonce au conclave de Yamoussoukro
Publié le vendredi 16 aout 2013  |  APA


Pré
© Le Nouveau Réveil par DR
Pré campagne du PDCI - KKB, le président de la JPDCI à Bocanda
Dimanche 13 Septembre 2010. Gare routière de Bocanda. Clôture de la tournée du président national de la Jpdci, Kouadio Konan Bertin (KKB)


 Vos outils




Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le candidat déclaré à la présidence du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-parti unique), Bertin Kouadio Konan dit KKB a ‘’ renoncé’’, jeudi, au conclave des secrétaires généraux de son parti qui se tient, samedi, à Yamoussoukro, la capitale politique et administrative ivoirienne.

Bertin Kouadio Konan, président de la jeunesse du PDCI, candidat déclaré à la présidence de son parti a expliqué, jeudi, à la presse, les raisons de son ‘’absence’’ au conclave de Yamoussoukro.

"Après concertation avec les membres de mon staff (…), j’ai décidé de ne pas me rendre à ce pré congres qui est sans fond et ne pourra régler la question d’inéligibilité de Henri Konan Bédié’’, a indiqué KKB, par ailleurs, Député de Port-Bouët, commune au Sud d’Abidjan.

Selon lui, le conclave de Yamoussoukro est ‘’une opération de charme’’ du président Bédié dont il soupçonne la ‘’sympathie’’ pour les secrétaires généraux de sections qu’il n’a ‘’ jamais reçu depuis 2002’’.

En appelant à préserver ‘’l’unité et la cohésion ‘’ au sein du PDCI, KKB affirme être prêt à’’ redonner le pouvoir d’Etat au parti en 2015’’ contrairement à ceux qui veulent ‘’le brader’’.

En prélude à son 12ème congrès ordinaire prévu pour le 3 octobre prochain, l’ex-parti unique ivoirien organise, samedi, un conclave des secrétaires généraux de sections, à Yamoussoukro, village natal du fondateur du PDCI, feu Félix Houphouët-Boigny, père de la nation ivoirienne.

Le président Henri Konan Bédié, potentiel candidat à sa propre succession à la tête dudit parti, est arrivé, jeudi, à Yamoussoukro où il rencontrera les chefs traditionnels de la région, ce vendredi, avant de présider, le lendemain, les travaux du conclave.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires