Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Nord-Sud N° 2438 du 20/8/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Sport

Afrobasket 2013 : Le grand jour !
Publié le mardi 20 aout 2013  |  Nord-Sud


Afrobasket
© Abidjan.net par Atapoite
Afrobasket 2013
Mardi 20 aout 2013. Abidjan.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

C’est aujourd’hui que le Palais des sports de Treichville ouvre ses portes au grand public pour le début du Championnat d’Afrique des nations 2013. La succession de la Tunisie (détentrice du trophée) est lancée !

Le Palais des sports de Treichville, rénové, s’est revêtu de ses plus beaux habits pour accueillir, à compter de ce jour (jusqu’au 31 août), le grand banquet du basket-ball africain. Seize nations sont sur la piste de départ et rêvent de franchir la ligne d’arrivée au soir du samedi 31 août. A la clef de cet Afrobasket, pour les trois premiers, un billet pour le Championnat du monde 2014 en Espagne. D’ailleurs, pour le sélectionneur Adel Tlatli, l’objectif premier est de se qualifier pour la Coupe du monde. « La sélection détentrice du trophée cherchera en premier lieu à se qualifier pour le mondial. Nous n’allons pas faire du titre une obsession. Si nous jouons sans pression, la coupe sera à nous », a-t-il dévoilé sa feuille de route. Même son de cloche pour la sélection tunisienne. « La qualification au prochain mondial est très importante pour le basket tunisien », a relevé l’athlète Radhouane Slimane. Côté ivoirien, l’optimisme est au rendez-vous. Les visages ont certes changé mais une nouvelle page est à écrire. Konaté Stéphane, Pape Philippe Amagou, Hervé Lamizana, Ismaël N’Diaye, Frejus Zerbo et autres sortent d’une longue préparation et semblent d’attaque. Leur galop d’essai est prévu pour cet après-midi (17h30) face à l’Algérie. 32è nation (classement Fiba), la Côte d’Ivoire veut donc barrir. Les hommes de Natxo Lezkano ne devront toutefois pas se mettre une pression inutile. Le public, quant à lui, est très attendu. Que le spectacle commence !

Guy-Florentin Yameogo

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires