Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L’Inter N° 4563 du 20/8/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Réconciliation nationale : L’ONG «Vérité» interpelle les chefs religieux
Publié le mercredi 21 aout 2013  |  L’Inter




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

L’Ong «Vérité» a animé un point-presse, le samedi 17 août dernier à son siège à Marcory, pour interpeller les chefs religieux face aux mensonges et aux injustices qui détruisent le pays (Côte d’Ivoire). Selon son président, André Djro, ''les hommes politiques ont un virus qu'ils injectent dans la société pour diviser. Ils réussissent à manipuler certains hommes de Dieu. Ces hommes de Dieu ont été, en partie, responsables dans les crises qu'a connues notre pays. Ils ont, à un moment, refusé de dire la vérité''. Ces chefs religieux, soutient le conférencier, ont passé leur temps a prendre du thé avec les autorités administratives et politiques au lieu de prendre des décisions courageuses.

«Ces Chefs religieux sont de faux Bergers qui conduisent leurs troupeaux dans les mauvais pâturages et dans l'obscurité. Vivement que les chefs religieux prennent leurs bâtons d'éclaireurs pour nous édifier afin de nous conduire vers un monde de bonheur», a indiqué le président de l’Ong ''VERITE''. Il accuse, par ailleurs, les chefs religieux d’avoir attisé la haine dans les cœurs et encouragé le mensonge. «Ce sont les représentants de Dieu sur la terre qui ont la confiance de leurs fidèles. Leurs paroles produisent des effets bons ou mauvais. C'est pourquoi, l’Ong «Vérité» leur demande d'avoir l'esprit de sagesse et de discernement. Que tous les Ivoiriens se sentent frères et sœurs et que la vérité triomphe dans tous les milieux de notre société. Et que nos frères venus d'ailleurs se sentent intégrés et aimés et que eux-aussi fassent preuve de vérité et d'amour envers leurs frères Ivoiriens », a conclu André Djro.

Y.D

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires